Vous-êtes ici: AccueilSport2021 12 23Article 633946

Infos Sports of Thursday, 23 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Fécafoot: ces premiers faits indéniables qui prouvent que Eto'o n'ira pas loin

Samuel Eto'o Samuel Eto'o

Samuel Eto'o, a été élu président de la Fécafoot le samedi 11 décembre

• Les Camerounais et le football camerounais attendent beaucoup de lui

• Mais il semble qu'il est déjà mal parti




Eto'o, en battant le président sortant, Seidou Mbombo Njoya, qui avait été élu en 2018, a suscité une vague d'espoirs dans l'univers des acteurs du ballon rond.

L'ancien international a été élu avec 43 voix contre 31 pour son seul adversaire. Cinq autres candidats s’étaient désistés en faveur de l’un ou de l’autre au fil des semaines de la campagne.

Selon des analystes du football camerounais, le mandat de Samuel Eto'o à la tête de l'instance faîtière du football camerounais est déjà mal parti.

Cette élection de l'ancien capitaine des Lions cache bien plusieurs problèmes qui seront difficiles pour lui de résoudre et qui risquent d'assombrir son mandat.

Selon Parfait Mbvoum, 3 actes prouvent que Samuel Eto'o n'ira pas loin.

"Eto'o a été absent au premier et important comité exécutif de la Fécafoot; le pourrissement du Football avec 25 équipes en première Division là où il fallait réduire à maximum 12; la date coupe du Cameroun encore inconnue! Elle se jouera finalement et probablement en 2022 malgré son entregent à la présidence!", écrit l'acteur politique.

Par ailleurs, à peine arrivé, l'ancien joueur du FC Barcelone a multiplié quelques dégâts.

En effet, ses premières décisions à la tête de la Fédération camerounaise de football font déjà grincer les dents. le mercredi 15 décembre, quelques jours après son élection, il a fermé le portail à certains agents qui étaient venus au service en retard. Mais cette décision a eu des conséquences fâcheuses sur le fonctionnement de l’institution.


"Je me suis rendu ce matin au siège de la Fecafoot pour déposer un courrier malheureusement j'ai trouvé le portail fermé et tous les services bloqués .Même si le Président Eto'o veut punir les retardataires, il ne peut quand même pas se permettre le luxe de bloquer tous les services y compris le service courrier pénalisant les usagers. Je crois qu'il serait judicieux pour Monsieur le Président Eto'o de servir les demandes d'explication aux employés retardataires que de fermer le portail et ainsi bloquer l'administration de la Fécafoot .Les usagers ne doivent pas subir les erreurs du personnel. Bloquer le fonctionnement de la Fecafoot est contre-productif pour la Nation à quelques jours du début de la Can 2021", a posté Denis Émilien Atangana, Président du FDC.


Il n’est pas le seul à être victime de cette décision radicale du nouveau président de la Fecafoot. Il nous revient qu’il y a plus de dizaine de courriers qui n’ont pas pu parvenir au secrétariat d’institution à cause de la fermeture du portail.


Pour rappel, Samuel Eto’o veut instaurer une discipline dans le fonctionnement de la Fécafoot. "Arrivé au siège de la FECAFOOT ce matin à 7h45 minutes, Samuel Eto'o a instruit la fermeture du portail à 8H00. Tous les employés retardataires sont actuellement coincés hors des locaux, et Samuel Eto'o a fait le tour des bureaux pour recenser le personnel présent. Notre source précise que Samuel serait très remonté contre les Concierges de l'immeuble, qui auraient ouvert le portail à un ancien lion indomptable (anonymat requis) qui officierait dans lesdits locaux. Samuel aurait récupéré les clés du portail, et renvoyé les Concierges. C’est une véritable journée marathon pour le nouveau président de la Fédération camerounaise de football. Après l’importante réunion qu’il a effectué avec les agents de la Fécafoot et la visite inopinée du centre technique de la Fécafoot, Samuel Eto’o a été reçu en audience par une très haute personnalité", avait relaté Marc Chouamo, commentateur de match.