Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 07 21Article 443821

General News of Saturday, 21 July 2018

Source: Camerounweb.com

Zone anglophone: 3 soldats abattus dans de nouveaux combats à Bodam

Trois soldats de l'armée camerounaise ont été tués dans des combats armés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, un pays dans un conflit armé depuis plus de deux ans contre les séparatistes anglophones.

A Bodam, une communauté agricole de la sous-division d'Akwaya près d'un camp militaire à Dadi dans la division Manyu, dans le Sud-Ouest, de graves combats ont fait deux morts. Deux combattants des séparatistes ont été gravement blessés lors de ces affrontements.

LIRE AUSSI: Présidentielle d'octobre: des sacrifices humains ont déjà commencé à Etoudi

A Wum, la division de Menchum au nord-ouest du pays, a également été prise de panique après qu'un autre soldat ait été tué et décapité. Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité mais l'incident a été lié à la crise en cours. La nuit dernière, des coups de feu ont été entendus à Mamfe, la capitale de Manyu.

Le Cameroun a été impliqué dans un conflit armé qui a duré près de deux ans après que le président Paul Biya a déclaré la guerre à la partie anglophone du pays après l'échec d'un dialogue visant à résoudre les agitations sociales avec les dirigeants d'une manifestation pacifique anglophone.

LIRE AUSSI: Ambazonie: un prêtre catholique assassiné à Muyuka [PHOTO]

Plus de la moitié de la population vit soit en tant que réfugié au Nigéria voisin ou ailleurs, en tant que personne déplacée à l'intérieur de son propre pays, avec beaucoup plus de prisonniers politiques en prison. Le président Paul Biya, qui est au pouvoir depuis 1982 a déclaré être candidat à la réélection en pleine guerre dans son pays.