Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 17Article 423728

Crime & Punishment of Tuesday, 17 October 2017

Source: cameroon-info.net

Yaoundé: un vigile accusé du vol de 31 000 doses de vaccin


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Ces vaccins anti-poliomyélite contenus dans une glacière, était destinés à l’hôpital de district de Kribi.

Jean Jules Bengono, ancien vigile à la compagnie de transport interurbain dénommé TRANSCAM pratiquant son activité sur l’axe Yaoundé-Kribi, est incarcéré depuis février 2015 à la prison centrale de Yaoundé Kodengui. D’après l’hebdomadaire Kalara du lundi 16 octobre 2017 qui rapporte cette information, le ministère de la Santé Publique (MINSANTE) lui reproche le vol présumé de 31 000 doses de vaccins anti-poliomyélite, destinés à l’hôpital de district de Kribi. Le forfait présumé qualifié de détournement de biens publics, est évalué à 31 millions de FCFA.

Pendant les débats du 3 octobre dernier qui se sont déroulés au Tribunal de Grande Instance (TGI) du Mfoundi à Yaoundé, l’avocat du MINSANTE a expliqué M. Awono, cadre au sein de cette institution revenait d’une mission à l’intérieur du pays dans la nuit du 20 au 21 février 2015. Par mesure de sécurité, il a préféré laisser à l’accusé les trois glacières contenant des produits médicaux.

Mais une fois à l’agence le lendemain matin, M. Awono ne recevra qu’une des trois glacières qu’il avait remises au vigile, peut-on lire dans le journal.
Dans sa version des faits, l’accusé qui clame son innocence va expliquer que lorsqu’il a reçu les effets litigieux vers 22h, le magasin était déjà fermé. Les trois glacières seront alors déposées à la guérite de l’agence de voyage. Il pense que c’est pendant qu’il déchargeait le dernier bus en provenance de Kribi que la glacière en manquante a été emportée.

Pourtant, le lendemain de la disparition desdits vaccins, le vigile va fondre dans la nature, avant d'être interpellé une semaine plus tard et mis aux arrêts. L’accusé soutient s’être lancé à la recherche de la glacière disparue, car « je me sentais abandonné par mes collègues. Je voyais seulement la prison si la glacière de l’Etat n’était pas retrouvée ».

Par ailleurs, l’avocat du MINSANTE réclame 50 millions de FCFA, représentant les dommages intérêts. L’issue de cette affaire sera connue le 7 novembre prochain, jour du verdict.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter