Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 08Article 622444

Actualités of Friday, 8 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Yaoundé: deux jeunes dealers de stupéfiants opérant dans les écoles, arrêtés

Ls jeunes présentés avec du  Tramadol Ls jeunes présentés avec du Tramadol


• Les deux suspects ont entre 16 et 26 ans

• Ils ont été pris en flagrant délit de vende de stupéfiants aux élèves

• La Gendarmerie poursuit les investigations pour démanteler le réseau


La consommation de la drogue et autres formes de stupéfiants dans l’univers scolaire est une cinglante réalité au Cameroun. Des jeunes élèves s’adonnent à la consommation des substances psychoactives. Si les jeunes continuent à s’adonner à ce jeu dangereux, c’est parce qu’il y a des dealers qui ont trouvé un terreau fertile pour fleurir leur business. D’eux d’entre eux sont actuellement entre les mailles de la Gendarmerie à Yaoundé.
Au moins deux trafiquants présumés de drogues illicites comme la cocaïne et la marijuana ont été arrêtés à Yaoundé par des éléments de la brigade de gendarmerie de la Carrière.

Les deux présumés dealers ont été cueillis ce 6 octobre au Collège Armadin sise au quartier Nkomkana à Yaoundé lors d'une rafle.
Suite à des plaintes recueillies par la Gendarmerie, elle a déployé des éléments sur le terrain qui ont ratissé toute la zone. Cette opération a permis d’avoir des renseignements précis sur ce réseau spécialisé dans le trafic de drogue dans les écoles. Une source a indiqué au journal Guardian Post qu’une descente dans l'enceinte de l'école et cela a conduit à l'arrestation de deux personnes âgées de 16 et 26 ans. « Les suspects ont été pris en possession de plusieurs paquets de tramadol », précise la source.

Les suspects, selon la source de la Gendarmerie, ont été pris en flagrant délit de vente de stupéfiants à des élèves de l'école entre les heures de classe. « Nous sommes d'autant plus déterminés à lutter contre la consommation et la vente de drogues sous toutes ses formes au sein du milieu scolaire qui serait la principale source de délinquance au sein des campus scolaires. Il s'est engagé. Les suspects sont quant à eux en détention à la brigade de gendarmerie, dans l'attente de compléments d'enquête.

En attendant la suite des investigations, il revient également aux parents d’élèves de bien suivre le comportement de leur enfant pour qu’il ne sombre pas dans la consommation de ses produits très dangereux pour la santé mentale. Certains élèves prétendent qu’ils en consomment pour travailler, ignorant les effets dévastateurs de ces produits.

Rejoignez notre newsletter!