Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 30Article 621178

Actualités of Thursday, 30 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Yaoundé : des ossements humains découverts dans les poubelles d’un restaurant (vidéo)

Des ossements humains découverts dans les poubelles d’un restaurant play videoDes ossements humains découverts dans les poubelles d’un restaurant

• La scène se déroule à Yaoundé

• Plusieurs ossements humains ont été découverts dans une poubelle

• Un restaurant est indexé


Des passants ont été surpris de découvrir ce 30 septembre 2021, des ossements humains dans une poubelle à Yaoundé. Selon le lanceur d’alerte N’zui Manto, ce dépotoir serait utilisé par un restaurant de la place.

« Des passants ont découvert un crâne et différents os du corps humain dans la poubelle d'un restaurant de la capitale du Cameroun. Nul ne sait pour l'instant s'il s'agit là des restes d'un dîner copieux », a-t-il indiqué.

Sur les images, sont clairement visibles, un crane humain et plusieurs os ressemblant à ceux des membres inférieurs et supérieurs. Pour l’heure, il est impossible attribuer une identité à la découverte macabre.

Ce n’est pas la première fois que les Camerounais font des liens entre des restaurants et les organes humains. En 2018, une dame dénommée Ngo Baya Jeanne a été accusée d’avoir décapité son fils.

Elle s'appelle Ngo Baya Jeanne, âgée environ d'une quarantaine, travaillant dans un restaurant très célèbre dans la vente de Eru (met traditionnel camerounais de la Région du Nord-ouest) situé à 100 mètres de la station Tradex Éleveur.
Selon une source policière, elle aurait manifesté son besoin vis à vis de son patron d'origine nigériane -le propriétaire du restaurant- d'aller s'installer en Europe et il lui a dit qu'il pouvait l'aider à condition qu'elle lui apporte de la chair humaine.

C'est ainsi que pour satisfaire sa sale besogne elle a sacrifié sa fillette âgée de 8 ans. La tête de la jeune fille gisait dans un bac à ordure non loin du domicile de Ngo Baya Jeanne et le reste du corps a été retrouvé dans le congélateur du restaurant cité plus haut.
Ngo Baya Jeanne et le propriétaire du restaurant méditent ont été arrêtés et placés en détention.

Rejoignez notre newsletter!