Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 13Article 623026

Actualités of Wednesday, 13 October 2021

Source: camerouweb.com

Yaoundé: des bandits se trompent de cible et tuent un innocent

Le corps de la victime Le corps de la victime

• La scène s'est passée hier mardi à 4 h du matin

• La victime revenait d'un voyage

• Il a été attaqué par des bandits qui lui ont donné plusieurs coups de machettes


Les informations reçues par la rédaction de CamerounWeb indiquent que l'homme a été confondu à la cible des bandits.

En d'autres termes, il est tombé au mauvais endroit au mauvais moment. Lui qui revenait d'un voyage et voulait juste prendre un taxi-moti et se rendre à son domicile.

"L'homme revenait d'un voyage à l'ouest du Cameroun et attendait une moto à 4h du matin pour regagner son domicile au lieu-dit "Fokou Émana", lorsque 6 individus vont l'attaquer à coup de machette le fendant le crâne et le cœur. Le pauvre homme innocent va trouver ainsi la mort", écrit notre source.

Alertés, les policiers du commissariat du 6e arrondissement vont réussir à capturer 3 éléments de la bande qui après 3 minutes d'interrogatoire vont avouer les faits", ajoute notre source qui précise que les tueurs vont dénoncer les 3 autres complices.

Des scènes ignobles comme celle-ci sont devenues monnaies courantes au Cameroun.

A douala, il y a à peine un mois, un homme a découpé ses enfants et s'est suicidé à cause de l'infidélité de sa femme.

Le drame s'est produit au quartier PK11 de la ville de Douala lieu-dit "Vallée cocotier".

Le nommé Foko Laurent Zavier, âgé d'environ 56 ans, découpe 3 de ses enfants à mort avant de se pendre à son domicile.

Selon le témoignage des voisins, la victime était abattue par l'infidélité de sa femme qui avait quitté le domicile conjugal pour passer 8 mois chez un autre homme. Une histoire connue de tout le quartier. La famille a essayé de réconcilier le couple. Une fois de retour à la maison, la femme a encore fugué a passé la une nuit chez un autre amoureux. Le défunt a encore découvert le double jeu de conjointe avec laquelle il était légalement marié.

Dans la nuit de dimanche à lundi, aux environs de 1 heure du matin, le voisinage a été réveillé par le cri des enfants qui se faisaient découpés par leur papa.
"On m'a appelé vers 2 heures que mon grand frère a découpé les enfants et s'est lui-même pendu. Je me suis rendu au commissariat et j'ai trouvé les enfants. Il y a trois sont découpés et actuellement à l'hôpital général.", a confié le frère de la victime.

Rejoignez notre newsletter!