Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 05 31Article 374045

Crime & Punishment of Tuesday, 31 May 2016

Source: Cameroon Info

Yannick Noah victime de cambriolage à Kribi

Yannick Noah est au Cameroun et certains ont tenu à le rappeler à l’ancien champion de tennis. La voiture du père du basketteur Joachim, en séjour dans son pays natal était ville balnéaire de Kribi a été vandalisée dans la nuit du 26 au 27 mai 2016 par des hors-la-loi. La vainqueur de Roland Garros en 1983, faut-il le rappeler possède une résidence dans le chef-lieu du département de l’Océan.

A en croire La Nouvelle Expression (LNE) en kiosque ce 31 mai 2016, « C’est au carrefour Bello, à quelques encablures du restaurant Doubaï que le véhicule de Yannick Noah a été vandalisé dans la nuit de jeudi à vendredi dernier aux environs de 22h. Plusieurs objets précieux ont été emportés. IPhones, téléphones, clés USB, ainsi que de l’argent comptant ». Même la brosse à dent de la star a été emportée.

Notre confrère indique que « Les brigands ont utilisé un produit chimique pour fondre la vitre de la Prado grise du franco Camerounais. Le carrefour Bello, un pseudo centre commercial, majoritairement peuplé de nordistes, est reconnu pour son insécurité. Pourtant situé paradoxalement à un jet de pierre de la mosquée centrale ».

Les auteurs du coup de vol ne vont pas courir pendant longtemps. « Aidé par un ami, la compagnie de gendarmerie sera saisie pour intervention ; les éléments seront aussitôt jetés aux trousses des malfaiteurs. Dans la même nuit, un suspect sera interpellé et passera aux aveux, sous l’interrogatoire des éléments du Capitaine Belibi ; mais plusieurs objets avaient déjà été vendus. Pour la victime, il lui fallait seulement récupérer ne serait-ce que les puces des téléphones et la clé USB », ajoute le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter