Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 01Article 427454

General News of Friday, 1 December 2017

Source: camer

Voici le fake news de la semaine qui enflamme la toile

L’information diffusée sur les sites d’information est erronée, affirme l’ancien capitaine des Lions Indomptables.

L’enquête réalisée par une équipe de reporters de Cnn et diffusée le 14 novembre dernier sur laquelle des esclaves noirs étaient vendus aux enchères en Libye, a suscité la révolte et l’indignation d’un bon nombre d’Africains parmi lesquels le goleador camerounais Samuel Eto’o. Le capitaine d’Antalya sport avait dit sa colère sur sa page Facebook, en précisant tout de même qu’il répondrait promptement si une initiative pour arrêter cette barbarie était lancée.


Pour sa part, le gouvernement camerounais prenant le taureau par les cornes, a décidé de faire revenir au Cameroun quelques-uns de ses fils désireux de regagner la terre natale qui se trouvaient sur le sol libyen. C’est ainsi que le mardi 21 novembre 2017, 250 migrants camerounais ont ainsi été accueillis à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen en provenance de Tripoli, après une escale à Niamey au Niger.

Par erreur de compréhension ou pour l’inciter à l’action, plusieurs sites d’informations ont répandu la nouvelle selon laquelle Samuel Eto’o, ambassadeur de l’Unicef, aurait promis une somme 1,5 millions de francs aux migrants. Une information erronée que le footballeur a démentie sur sa page Facebook vendredi dernier.

« Plusieurs sites ont fait circuler une rumeur selon laquelle j’aurais donné de l’argent à chaque migrant rapatrié, relativement à un sujet d’actualité. Cette rumeur est absolument infondée ! »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter