Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 03Article 621550

Actualités of Sunday, 3 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Violences au RDPC : un mort enregistré

Image utilisée à titre d'illustration Image utilisée à titre d'illustration

• Le RDPC renouvelle ses organes de base

• Plusieurs cas de violence ont été enregistré

• Un père de famille a perdu la vie à Deuk


Le renouvellement des organes de base du RDPC se poursuivent avec son lot de violence. Dans la localité de Deuk, située dans le département du Mbam et Inoubou, région du Centre, un homme a perdu la vie dans les affrontements avec ses camarades du parti présidentiel. Il se nomme Serges Mbassa Zock. Il est âgé de 36 ans et père de trois enfants. Il n’a pas survécu aux nombreuses blessures.

Selon les informations, le drame s’est produit il y a une semaine. Une partie des militants du RDPC de Deuk conteste les résultats des élections organisées dans le cadre du renouvellement des organes de base du parti. Il est également évoqué des cas de violations flagrantes des textes qui régissent la vie du parti de Paul Biya.
Les instances du RDPC ont été saisies. Les contestataires réclament l’organisation d’une nouvelle élection.


Le sang a coulé à Kribi


Le renouvellement des organes de base du RDPC expose le malaise qui règne dans le parti du président de la République. De nombreux cas de fraudes suivis d’actes de violences inouïs caractérisent ce processus de renouvellement des organes de base qui devrait normalement renforcer les valeurs démocratiques prônées par le parti de la flamme.

Selon les informations qui parviennent à la rédaction de CamerounWeb, de nouveaux actes de violence ont été recensés ce jour à Kribi dans la région du Sud. Plusieurs membres du RDPC ont été grièvement blessés par leurs camarades du parti. Les sources indiquent que le sénateur Mba Mba est suspecté d’avoir orchestré cette séance de bastonnade.

« Ici nous sommes à Kribi 2 dans le cadre du renouvellement des organes de base du RDPC. Le militant au nom de NZIE OWONA ainsi que son ami qu'on aperçoit dans la vidéo ci-dessous en tenue du parti se sont fait tabasser par d'autres camarades de parti. Selon certaines indiscrétions, ses agresseurs seraient des militants acquis à la cause du sénateur Mba Mba », précise la source.

Rejoignez notre newsletter!