Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 04Article 621772

Infos Sports of Monday, 4 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Victime d’insultes racistes, voici la réaction de Zambo Anguissa

Zambo Anguissa Zambo Anguissa



• Zambo Anguissa, Victor Osimhen et Kalidou Koulibaly ont été victimes ce dimanche d’insulte raciste

• C’est à l’issue du match Naples Vs Florentina

• Le Lions a regretté cette situation mais n’a pas été vraiment affecté


L’Italie peine à éradiquer les cris racistes dans les stades. Certains joueurs africains appartenant au Napoli l’ont appris à leurs dépens. Ce qui a plus retenu l’attention des uns et des autres, c’est la réplique du Camerounais Zambo Anguissa face à cette attaque raciste.
Trois joueurs d’origine africaine ont essuyé des cris de singe de la part des supporters de la Fiorentina, dimanche lors de la victoire du Napoli (2-1), à la 7e journée de la série A.

Il s’agit d’André Franck Zambo Anguissa, de Victor Osimhen et Kalidou Koulibaly. Ils ont été pris à partie par un groupe de supporters de la Fiorentina, dimanche. Selon La Gazzetta dello Sport, le club florentin s’est excusé auprès de Koulibaly qui s’était mis très en colère à la fin de la rencontre. Le parquet de la Fédération italienne de football (FIGC) a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête après les insultes racistes qui ont visé les trois joueurs napolitains dimanche à Florence.

Le Lion indomptable n’a pas manqué de réagir après cet incident regrettable. Et il a choisi son compte instagram, pour faire passer son message. «C’est triste de voir qu’en 2021, il existe encore des personnes capables d’agir ainsi. Pour ma part, vous pouvez m’insulter et me traiter de singe, cela n’affectera pas l’homme que je suis. Je sais d’où je viens. Je suis un homme de couleur noir. Je suis fier de l’être et cela ne changera jamais. Restons forts et solidaires. Non racisme».

« Concernant les expressions de type raciste prononcées par les supporters de la Fiorentina au joueur de Naples Kalidou Koulibaly, le parquet fédéral a ouvert une enquête après avoir pris connaissance des rapports de ses propres inspecteurs et entendu le joueur », indique un bref communiqué de la FIGC. Tu m'as dit singe? Viens ici et dis-le-moi en face!", a lancé l’ancien joueur de Metz, retenu par le responsable des relations publiques de Napoli, devant de nombreux témoins qui ont assisté à l'épisode. La Fiorentina a présenté ses excuses au joueur, selon la Gazzetta dello Sport.

Victor Osimhen a réagi à ces nouveaux évènements nauséabonds sur les réseaux sociaux. "Parlez à vos enfants, a-t-il lancé. Les parents leur font comprendre à quel point c’est dégoûtant de haïr un individu à cause de la couleur de sa peau."

L’Italie est régulièrement pointée du doigt pour les cas d’insultes racistes dans les stades. Ce n’est donc pas un cas isolé. Malheureusement les instances dirigeantes du football européen n’arrivent pas à éradiquer ce pays qui avilît le sport roi.

Rejoignez notre newsletter!