Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 01Article 631153

Actualités of Wednesday, 1 December 2021

Source: L’OEIL DU SAHEL N°1592 du mercredi 1er décembre 2021

Variant Omicron : Le Cameroun renforce sa surveillance aux frontières

Image illustrative Image illustrative

Le nouveau variant Omicron n’a pas encore été détecté au Cameroun. C’est du moins ce qu’affirme le ministre camerounais de la Santé publique, Manaouda Malachie, dans son communiqué radio du 29 novembre 2021. Mais, toutes les personnes s’étant rendues en Afrique Australe ces 14 derniers jours et ayant un résultat de test positif «pourront être considérés comme cas possibles de contaminations au nouveau variant Omicron», indique le Minsanté. En d’autres termes, si ces personnes testées positives au Covid-19 ne sont pas porteuses des autres variants (alpha, beta, gamma, delta), elles seront déclarées porteuses dudit variant Omicron découvert en Afrique du Sud le 25 novembre dernier.

Selon l’autorité tutélaire de la santé au Cameroun, les mesures de surveillance et de dépistage aux frontières ont été renforcées. Ceci, à l’effet d’«identifier le plus précocement possible les cas contaminés, afin de mettre en quarantaine, l’ensemble des personnes contact». Des mesures ont aussi été prises aux frontières. Par exemple, toute personne qui arrive au pays doit non seulement être munie d’un résultat de test PCR négatif datant de moins de 48 heures, mais aussi et surtout, subir un test de dépistage rapide.

Entre-temps, «les séquençages des prélèvements pour ce variant dans notre pays est en cours d’organisation afin de disposer d’un diagnostic dans les meilleurs délais». Et en attendant les résultats de ce séquençage, «les services techniques concernés ont été instruits de renforcer les mesures d’identification et d’isolement des cas possibles et de leurs personnes contacts à risque», précise le Minsanté. Le membre du gouvernement souligne par ailleurs que la vaccination «reste le moyen le plus efficace à même de barrer la route à cette pandémie».

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Omicron est l’une des nombreuses mutations du Coronavirus dont les effets sont potentiellement dangereux à cause de sa forte dangerosité. Il présente «un risque très élevé» au niveau mondial. «A ce jour, aucun décès associé au variant Omicron n’a été rapporté», souligne l’OMS dans un document technique publié hier lundi. Lequel donne aussi des conseils pour tenter de juguler la diffusion du nouveau variant, le 5e depuis la survenue de cette pandémie mondiale.

Pour l’heure, de nombreuses questions restent sans réponses. Par exemple, sa contagiosité et le niveau de protection conféré par les vaccins anti-Covid existants en termes de contagiosité et sévérité de la maladie demeurent inconnues. Tout comme savoir si le variant provoque des symptômes plus graves. Fatigue extrême, courbatures, toux sèche et «gorge qui gratte» sont les symptômes majeurs que présentaient les patients reçus par un médecin en Afrique du Sud.

Rejoignez notre newsletter!