Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 13Article 632740

Actualités of Monday, 13 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Urgent: les amba boys font exploser une bombe dans une foire à Buea, plusieurs blessés

Une des victimes de l'explosion Une des victimes de l'explosion

• L'explosion a eu lieu ce lundi 13 décembre

• Plusieurs personnes ont été blessées

• Les amba boys revendiquent l'attaque à l'engin explosif


Des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb indiquent que les amba boys sont derrière une explosion qui a eu lieue il y a quelques heures à Buea sur le site d'une foire commerciale.

Les premières informations parvenues à notre rédaction indiquent que plusieurs participants et organisateurs de la foire ont été blessés par les éclats.

Aucun mort n'est à noter pour le moment. L'on note également plusieurs blessés, dont des cas graves.

"L'explosion a été faite aujourd'hui 13 décembre vers 1h du matin par les combattants ambazoniens. Ils ont mis en garde contre cet événement, et les organisateurs ont été avertis de ne pas organiser cet événement maintenant parce que le terrain n'était pas sûr, mais ils ont pris de l'avance pour le faire parce que le gouvernement français du Cameroun leur a assuré une sécurité maximale. Plusieurs personnes ont été signalées blessées", écrit une source proche des ambazoniens.

Le bilan de l'explosion notamment, le nombre de victimes et de dégâts n'est pas encore connu.



C'est la troisième explosion enregistrée par Buea en l'espace d'à peu près 2 mois.

La deuxième était celle qui a eu lieue à l'université de la ville. L'engin explosif qui a explosé avait été jeté sur le toit d'un amphithéâtre. L'explosion a blessé au moins 11 étudiants.

Selon le recteur de Buea, l'auteur de l'explosion n'as pas encore été identifié. Elle survient alors que l’université organisait une conférence sur la paix avec comme invité le Haut-commissaire du Canada au Cameroun.

"les particules de fragments ont blessés au moins 11 étudiants qui étaient en salle. Mais ils sont à l’hôpital sous traitement, leur état est stable, il n’y a pas de blessures graves mais ils sont entre de bonne main et nous espérons leur bon rétablissement très vite", a précisé Ngomo Horace Manga, recteur de l'université.

Rejoignez notre newsletter!