Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 07Article 631930

Actualités of Tuesday, 7 December 2021

Source: Leader Presse N 074

Université de Yaoundé 1: Boris Bertolt atteint par la masturbation intellectuelle

Boris Bertolt Boris Bertolt

Exilé en occident pour cause d’obscurantisme, l’ancien journaliste du quotidien Le Jour désormais à la solde des détracteurs du recteur de la mère des Universités d’Etat, souffre de masturbation intellectuelle.

il n’est pas difficile de comprendre la situation que traverse Boris Bertolt en occident depuis qu’il a fui le Cameroun sur la pointe des pieds à cause de ces multiples égarements dans les métiers de journalisme. Pour survire au quotidien cet adepte du négatif, tueur à gage et mercenaire, n’a pas d’autre choix que de briller par des actes odieux afin de bénéficier de l’assentiment des ennemis du recteur Maurice Aurélien Sosso.

L’acuité du fonctionnement de l’Université de Yaoundé I depuis quelques temps, laissent entendre sans risque d’extrapolation que le recteur de cette institution est victime d’une campagne de déstabilisation par des individus médiocres ayant décidé de réfléchir par procuration et méchanceté. Les récentes publications nauséabondes de Boris Bertolt, dont les mœurs inavouables sont connus, contre le Pr Maurice Aurélien Sosso montre à suffisance, qu’il croupit dans les ténèbres de l’ignorance du travail titanesque effectué depuis 2012 dans cette Université qui côtoie aujourd’hui les grandes universités africaines voir mondiales.

Des œuvres pour le rayonnement de l’université

Depuis le 29 juillet 2012, date de sa nomination à la tête de cette université, le Pr Maurice Aurélien Sosso brille par la réalisation de plusieurs projets de développement pour l’amélioration de l’environnement administratif et académique de l’Université de Yaoundé I. Au plan pédagogique, pour la toute première fois au Cameroun, les procédures de préinscriptions et d’inscriptions ont été assainies par l’introduction des inscriptions en ligne. La création de quatre grandes écoles doctorales a permis de codifier les procédures d’inscriptions au 3e cycle et d’améliorer de manière significative la production scientifique. Au plan international, l’Université de Yaoundé I est éligible aux prix Nobel dans les domaines de la biologie, la Chimie et de la Physique. Tout comme aux projets de la Banque Mondiale, notamment le projet CETIC (Centre d’Excellence des Technologies de l’information et de la Communication).

Tour à tour, cette institution a reçu des personnalités internationales telles que le président Italien, le secrétaire général de la Francophonie, le secrétaire général de l’Unesco, le Grand Maitre souverain de l’Ordre de Malte. Sur le plan de la gouvernance, le Pr Maurice Aurélien Sosso a doté tous ses collaborateurs des véhicules tout neufs. Pour faciliter le traitement des dossiers, il a étendu la délégation de signature de crédit jusqu’au chef de division. Adepte du bien-être, le Recteur de l’Université de Yaoundé I a inscrit son nom au panthéon de l’histoire de cette institution, en particulier et celle du Cameroun en général, par la construction d’un nouveau bâtiment ultramoderne qui abrite désormais les bureaux du rectorat.

Apôtre de la paix, le Pr Maurice Aurélien Sosso brille par sa méthode de règlement pacifique des revendications estudiantines depuis son arrivée à la tête de cette Université prend toujours à contre-pied ces oiseaux de mauvaise augure. Malgré les initiatives machiavéliques de certains «imminents professeurs » de « hauts cadres de l’administration universitaire» absentéistes, fauteurs de troubles rebelles à la limite on décidé de semer le chaos à travers de basses manœuvres qui concourent à faire soulever les étudiants.

Avec pour fer de lance Boris Bertolt qui s’agite sur la toile pour déconstruire l’immense œuvre du Pr Maurice Aurélien Sosso. Ce que qu’on appelle une sauce infecte et immangeable même pour les porcs.

Rejoignez notre newsletter!