Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 07Article 635380

Actualités of Friday, 7 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Université Yaoundé I : Aurelien Sosso renvoie Fridolin Nke à la maçonnerie

Fridolin Nke en plein chantier Fridolin Nke en plein chantier

• Les deux hommes se mènent une guerre à l’Université Yaoundé I

• Fridolin Nke annonce qu’il commence sa reconversion

• Il a publié un message énigmatique dans ce sens

C’est le feuilleton qui agite l’Université de Yaoundé I depuis quelques temps. L’Enseignant de philosophie Fridolin Nke qui s’illustre par des Direct Facebook intempestif et des déclarations tonitruantes et le recteur de ladite université se livrent une guerre à distance sans merci. Des derniers épisodes de ce feuilleton à rebondissement, l’enseignant semble laisser des plumes. Actuellement, il prépare d’ailleurs sa reconversion.

Dans un message posté sur sa page Facebook, Fridolin Nke informe sa communauté qu’il est en train de préparer sa reconversion. On le voit sur un chantier de construction tenant une pelle puisant le mélange de sable, de gravier et de ciment dans un seau, accompagné de ce message énigmatique. « J'apprends la maçonnerie. Il me reste quelques mois... Quand le Recteur Aurélien Sosso et le MINETAT-MINESUP, Jacques Fame Ndongo vont me suspendre encore, bientôt, pour la deuxième fois dans ma carrière, j'aurai déjà terminé mon apprentissage ».
Un message prémonitoire ? Va-t-il subir dans quelques jours la foudre de ses supérieurs hiérarchiques ? L’on ne saura le dire pour le moment. Mais toujours est-il que la menace existe bel et bien.


Dans un récent sur sa page Facebook, l'enseignant de philosophie de l'université de Yaoundé I a annoncé une réponse immédiate et sans état d'âme à l'encontre de Maurice Aurélien Sosso après une lettre de mise en garde.

"J'ai voulu partager avec vous cette communication qui est une provocation du recteur de l'Université Yaoundé I. Et je dois y répondre de manière ferme et déterminée", écrit Fridolin Nke.

"Je vais y répondre de de manière ferme à cette attaque contre la liberté d'expression, contre la liberté d'analyse politique et sociale. Je vais y répondre de manière ferme le 8 janvier. J'invite les camerounais à être attentif à ce qui va se passer, j'invite les collègues à être concentré, j'invite les miens à être serein. J'ai de l'énergie, j'ai de l'intelligence, j'ai les pouvoirs nécessaires pour répondre à cette attaque. J'invite ceux qui m'attaque à se préparer le combat sera très rude", ajoute-t-il

Rejoignez notre newsletter!