Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 02 22Article 405184

General News of Wednesday, 22 February 2017

Source: cameroon-info.net

Une décision de CAMRAIL fait jaser les camerounais


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le 11 février dernier, Camrail, le concessionnaire du réseau ferroviaire du Cameroun, a indiqué à l’opinion nationale avoir pris la décision de mettre temporairement hors service une partie de ses voitures-voyageurs (wagons). Seulement avec cette décision pour ce qui est par exemple de la ligne Yaoundé-Ngaoundéré, seules les places de 2e classe sont proposées. Ce qui n’arrange pas certains Camerounais rencontrés par le quotidien Le Jour édition du 22 février 2017.

C’est le cas d’Alhadji Aouwal Mohamadou commerçant qui déclare: «le Chef de l’État se soucie de la sécurité de tous les Camerounais ainsi que des voyageurs qui empruntent le train Camrail. C’est l’unique moyen sûr et sécurisé pour se rendre à Yaoundé pour nous les voyageurs de Ngaoundéré et des autres villes septentrionales. La sécurité et le confort dans le voyage entre Ngaoundéré et Yaoundé, c'est le train. Le retrait des wagons-lis et des 1res classes assises ainsi que la réduction des voitures voyageurs est handicapé tous les voyageurs du train. J’ai appris que la situation va s’améliorer. C’est une nécessité pour nous».

Interrogé sur le même sujet Serges Doka vice-recteur de l’université de Ngaoundéré pense qu’il faut revenir à la normale. «À l’heure où les travaux sur le tronçon Ngaoundéré-Meiganga rallongent les délais de route sur Yaoundé et plus encore à l’heure où notre compagnie aérienne Camair-co ne dessert la ville de Ngaoundéré que deux fois par semaine, le train constitue pour nous, membres de la communauté universitaire des bergers du lac de Dang, la fiable alternative pour rallier quotidiennement la partie méridionale du pays. Seulement la suspension depuis un certain temps des voitures-lits et 1res classes assises, constitue pour cette communauté universitaire un handicap. On mesure les efforts qui sont faits pour satisfaire la large masse des populations, il faut aussi que l’élite trouve son compte».

Bachar Mouhamadou acteur de la société civile souhaite que l’interruption momentanée d’une partie des voitures-voyageurs de Camrail soit rétablie le plus tôt possible. Pour lui cela va leur permettre de retrouver la stabilité de leurs déplacements. «Actuellement nous souffrons et constatons que le personnel de Camrail tente de nous rassurer et nous donner espoir», déclare-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter