Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 05Article 621919

Politique of Tuesday, 5 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Un opposant qualifie le Parti de Paul Biya d’organisation terroriste

Les militants du Rdpc et leurs dégâts Les militants du Rdpc et leurs dégâts


• Réaction de Me Fabien Kengne du MRC sur une radio de la place

• Il n’est pas allé de main morte face aux agissements des militants du camp présidentiel

• Les élections des organes de base du RDPC occasionnent des débordements partout dans le pays



Les élections pour le renouvellement des instantes décentralisées du Rassemblement démocratique du peuple camerounais est le parti au pouvoir du Cameroun montré le vrai visage des militants et cadres et ce parti. Ceux-ci ont installé un chienlit dans le pays. Ceci n’est pas du goût des acteurs politiques du pays. Si certains les condamnent avec modération, d’autres n’y vont pas de main morte. C’est le cas Me Fabien Kengne qui qualifie simplement le parti présidentiel d’«organisation terroriste ».

Donnant son avis sur les troubles occasionnées par les militants du parti de Paul Biya, l’opposant Me Fabien Kengne qualifie le RDPC d’«organisation terroriste » : « Nous voyons aujourd’hui les forces de maintien de l’ordre qui sortent aujourd’hui pour encadrer des manifestations qui ne sont pas du tout déclarées. J’en suis donc arrivé à une conclusion, au sens de la loi du terrorisme de 2014, le RDPC est une organisation terroriste (ils ont empêché un ministre d’État de circulation, ils ont incendié la maison d’un sous-préfet…) », a-t-il expliqué ce mardi 05 octobre 2021 sur les antennes d’ABK Radio. Pour lui, l’on assiste «aujourd’hui à un véritable terrorisme politique et l’armée républicaine ne fait rien ». La preuve, a-t-il poursuivi, un militant du RDPC est aujourd’hui en exil au Tchad parce que menacé de mort. Ce sont des faits réprimés par la loi, l’article 2 de la loi 2014 sur le terrorisme.

Malgré les appels à la retenue, rien ne semble amener l’apaisement dans les rangs des protagonistes de la crise au sein du RDPC. Ces derniers jours, les militants du RDPC kribi 2, ont manifesté ce lundi 4 octobre 2021 contre le sénateur Mba Mba Grégoire. Ce dernier a assené un coup de tête sec, à un vis-à-vis le jeudi, 30 septembre 2021, selon une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux. Bien avant, d’autres militants du parti au pouvoir avaient mis le feu sur la résidence du sous-préfet de Bengbis.

Tous ces débordements ne sont manifestement pas à leur fin car jusqu’à présent, personne n’arrive à trouver une solution idoine à cette crise

Rejoignez notre newsletter!