Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 02Article 422386

General News of Monday, 2 October 2017

Source: yaoundeinfo.com

Un ministre du RDPC lance un appel aux sécessionnistes


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale a présidé le 29 septembre 2017 à Yaoundé, la 14è session du Comité de Concertation et de Suivi du Dialogue Social. Une session qui intervient dans un contexte marqué les tensions et troubles dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du pays. Voici l’appel à la paix du Ministre Grégoire Owona.

« Mobilisons-nous grâce au dialogue afin que les sujets de préoccupations soient systématiquement et exclusivement examinés en toute responsabilité, autour d’une table et non dans la violence de rue, ni dans la manipulation de l’opinion et la gesticulation, encore moins dans le désordre ni les incendies, ni la destruction des symboles sacrés de la République : Toutes choses qui peuvent pousser au délitement du vivre-ensemble », ces propos de Grégoire Owona sont une preuve de la volonté du Ministre du Travail et de la Sécurité de contribuer au retour de la paix sur l’étendue du territoire national.

Au cours de cette Session à laquelle ont pris par les responsables des organisations syndicales, le Ministre Grégoire Owona a invité chacun à « œuvrer maintenant nuit et jour pour devenir les artisans de la paix, et du progrès au service de notre pays en particulier par le travail et l’encadrement de nos enfants à l’école ». Car a-t-il déclaré, « Notre pays le Cameroun, hérité de nos ancêtres est UN et INDIVISIBLE et devra le rester avec nous et après nous. La violence n’a jamais rien résolu, la terreur ne sautait être un moyen de communication ».

Grégoire Owona a aussi condamné l’utilisation des réseaux sociaux à des fins de propagande destructive. Pour lui, le monde du travail doit dire NON au terrorisme et au désordre, mais dire plutôt OUI au dialogue, à l’Etat de droit, à l‘ordre et à la discipline qui doivent régner et qui régneront.

Il est donc temps « d’arrêter ce tort qui est causé à notre très beau pays et réinviter nos frères et sœurs à la table du dialogue » conseille le Ministre. Et parce que le Président de la République, Paul Biya a toujours été disposé à dialoguer avec ses compatriotes pour maintenir le climat de paix au Cameroun, Grégoire Owona pense alors que « nous devons donc œuvrer nuit et jour, pour demeurer tous, les artisans d’une paix inébranlable au service de notre pays… nous devons agir constamment dans le sens de la préservation de la paix sociale , du respect des Institutions de la République et des Valeurs fondamentales inscrites dans notre Constitution ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter