Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626791

Actualités of Thursday, 4 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Un administrateur civil humilie le puissant Minat: 'je crois qu'il faut pardonner à Atanga Nji'

Bertrand Bessala était l'invité de ABK Radio ce jeudi Bertrand Bessala était l'invité de ABK Radio ce jeudi

• Bertrand Bessala était l'invité de ABK Radio ce jeudi 4 novembre

• Il a réagi par rapport à la sortie du ministre Atanga Nji à propos de la Fécafoot

• Pour l'Administrateur civil, Atanga Nji n'a pas à se mêler des affaires de la fédération



Sur les ondes de nos confrères d'ABK Radio, l'administrateur civil Bertrand Bessala n'est pas passé par 4 chemins pour demander à Paul Atanga Nji de revoir sa copie à propos de sa sortie.

"Je crois qu'il faut pardonner à Paul Atanga Nji, parce qu'il n'a pas le choix. Il faut absolument qu'il survive, qu'il marque sa présence sur le terrain, pour qu'on sache qu'il travaille quelque part. Le ministre Paul Atanga Nji est donc obligé de se retrouver dans les affaires qui ne le concernent pas", a déclaré Bertrand Bessala à propos de l'ingérence du Ministères de l'Administration territoriale (Minat) dans les affaires de la Fédération camerounaise de Football.

Ce n'est pas la première fois que le haut fonctionnaire s'exprime sans crainte de se faire sanctionner par sa hiérarchie, à propos des sorties du ministre de l'Administration territoriale.

Le 15 mars 2020, Valère Bertrand Bessala démontrait sur les antennes de Canal 2 International que Paul Atanga Nji veut museler Équinoxe TV, STV, Radio Balafon et Le Jour parce que ces médias ne sont pas des amis des lobbies du gouvernant actuel.

"Nous sommes en fait dans un carcan de complices où certains ont eu la malchance de collaborer avec ceux qui n’étaient pas les amis des lobbies qui sont au pouvoir ou des lobbies qui ont les faveurs du chef. Il y a des lobbies qui se battent et Equinoxe et Cie ont dû se retrouver dans les mauvais lobbies. Celui qui n’a pas les faveurs du camp gagnant ! C’est en fait cela qu’il faut comprendre. Pourquoi on n’a pas appelé Canal 2, Info Tv dans l’affaire ? Vous comprenez qu’il y a un problème ! Il y a un problème ! Si tout le monde se nourrit à la mamelle de l’Etat pourquoi seulement tirer ces quelques deux ou trois et les exposer ? Ça veut dire qu’ils sont du mauvais bord. Et on l’utilise comme prétexte", argumentait le fonctionnaire du ministère de l’Administration Territoriale.

Rejoignez notre newsletter!