Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 30Article 621139

Actualités of Thursday, 30 September 2021

Source: www.camerounweb.com

URGENT : arrestation imminente à Yaoundé d' un présumé bras financier des Amba Boys

Arrestation imminente à Yaoundé d' un présumé bras financier des  Amba Boys Arrestation imminente à Yaoundé d' un présumé bras financier des Amba Boys

• Il s’appelle Chi George

• Il vit en Angleterre et prépare son retour au Cameroun

• La SEMIL a mis en place un plan de son arrestation


Le chef de Division de la Sécurité Militaire (SEMIL), le colonel Emile Joel Bamkoui a dans un message radio porté en date du 28 septembre 2021, instruit toutes les unités de polices et de gendarmerie des différents aéroports du Cameroun de mettre la main sur le nommé Chi George alias Sisco Ndifor. Le Camerounais résidant en Angleterre est accusé de plusieurs faits graves dont le financement du terrorisme, l'apologie du terrorisme. Selon le document confidentiel de la police, CHI George est attendu au Cameroun dans les prochains jours.

Il « projette arriver au Cameroun ces jours par voie aérienne. En cas d'interpellation de ce dernier, veillez le conduire sous bonne escorte à la division de la SEMIL », précise la note. Le plan d’arrestation de CHI serait compromis. L’information a fuité sur les réseaux sociaux le jour même de la signature du mandat et l’intéressé serait mis au courant de ce qui l’attend au Cameroun.

« Les "Mad Dogs" ont un mandat d'arrêt pour vous. Si vous prévoyez d'aller au Cameroun, veuillez annuler la mission. Je répète, terminez la mission », a publié un activiste sur les réseaux sociaux.

Dans une déclaration le lundi 7 juin, le secrétaire d'Etat américain aux Affaires étrangères, Antony Blinken, a annoncé des sanctions ciblées contre les parties prenantes au conflit, en précisant clairement que son pays s'était engagé à œuvrer pour le retour de la paix dans les deux régions en conflit.
"Je mets en place une politique imposant des restrictions de visa aux personnes soupçonnées d'être responsables ou complices de l'entrave à la résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones du Cameroun. Cette décision reflète notre engagement à faire avancer un dialogue pour résoudre pacifiquement la crise anglophone et soutenir le respect des droits humains », a déclaré Blinken dans un communiqué.

Rejoignez notre newsletter!