Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 05Article 626899

Actualités of Friday, 5 November 2021

Source: www.camerounweb.com

'Trouble à l'ordre public': des Camerounais arrêtés puis libérés par la police belge

Les deux camerounaises Les deux camerounaises

• Deux membres de la diaspora camerounaise ont été arrêtés lors de la manifestation du jeudi à Bruxelles

• Ils manifestaient devant l'Ambassade du Cameroun à Bruxelles

• Ils avaient bloqué l'entrée de l'institution


Selon des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb, Annie Tchoko et la combattante Aniela-Mar ont été libérées hier dans la nuit par la police belge qui avait arrêtées lors de la manifestation devant l'Ambassade du Cameroun en Belgique. Les deux femmes avaient bloqué l'entrée de la représentation diplomatique.

"La coordinatrice Annie Tchoko et la combattante Aniela-Mar viennent d'être libérées. Nous rappelons qu'elles avaient été retenues au Commissariat suite à leur action coup de poing ce matin devant l'ambassade du Cameroun à Bruxelles. Elles manifestaient pour rappeler à tous l'avènement au pouvoir le 06 novembre 1982 du dictateur en place au Cameroun ! C'est un immense soulagement pour nous de les savoir libres ce soir. La patrie ou la mort, nous vaincrons !", écrit United4Cameroon dans une publication.

Après une première manifestation organisée le 25 octobre dernier, certains camerounais de la diaspora ont en effet décidé de manifester leur colère, mais cette-fois devant l'entrée de leur ambassade en Belgique.

Organisée par "les amazones", cette manifestation a connu la présence d'une poignée de Camerounais vivant en Belgique.

L'autre manifestation organisée le 25 octobre dernier avait pour objectif de "dénoncer" les manœuvres" qu'entretiendrait le pouvoir de Yaoundé afin d'entretenir le chaos dans les régions anglophones du Cameroun.

Rejoignez notre newsletter!