Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 22Article 629455

Actualités of Monday, 22 November 2021

Source: camerouweb.com

Tribalisme d’Etat: Kamto donne les preuves d’une pratique 'désastreuse' de Biya

Kamto donne les preuves d’une pratique 'désastreuse' de Biya Kamto donne les preuves d’une pratique 'désastreuse' de Biya

• Pour Kamto, Biya est le chef de file des leaders tribalistes du Cameroun

• Dans une publication il dénonce certaines pratiques de Biya

• Il met en garde le président contre cette vision désastreuse qu’il a du Cameroun



Les récentes lettres de Paul Biya dans lesquelles il exprimait ses condoléances aux familles des officiers généraux de l’armée, le Général Nganso Sunji, du Général Oumarou Djam Yaya, ont confirmé les accusations que portaient Maurice Kamto sur Paul Biya depuis plusieurs années.

Dans sa publication, le président du MRC dénonce que le chef de l’Etat ait une vision tribaliste du Cameroun qu’il ne cache même plus.

Biya, en s’adressant à des communautés quand il s’agit de présenter des condoléances par rapport à des personnalités, comme c’est le cas des généraux d’armée Nganso Sunji, et Oumarou Djam Yaya, fait preuve d’un tribalisme qui n’a plus honte de s’exprimer, selon Kamto.

"Suite au décès en mars 2020 de Manu Dibango, M. Biya a présenté ses condoléances à la «communauté Sawa», s’agissant pourtant d’un monument national. On avait alors cru à une inattention ponctuelle. Que nenni ! Il a récidivé lors du décès d’officiers généraux de l’armée. Par rapport au Général de Corps d’armée Nganso Sunji, M. Biya a noté que “le département du Ndé et la région de l’Ouest viennent de perdre un fils distingué” et présenté ses condoléances à la “communauté Bagangté”. S’agissant du Général de Corps d’armée Oumarou Djam Yaya, M. Biya note que «sa disparition constitue une grande perte pour le département de la Bénoué, la région du Nord,…» ! Inattention ? Je crains que derrière cela il y ait une vision du Cameroun. Elle serait désastreuse", écrit Mairice Kamto dans un communiqué.

"Quand les Lions indomptables gagnent, on ne dit pas que c'est grâce à tels fils de tels villages et de telles régions. La Nation doit célébrer ses enfants au-delà des villages et des régions. Une telle Nation doit être notre projet commun", ajoute-t-il.

Ce n’est pas la première fois que le président du MRC dénonce le tribalisme d’Etat qui est finalement érigé comme socle de la gouvernance du pouvoir incarné par Biya. Comme lui, plusieurs acteurs politiques et leaders d’opinion du Cameroun ont également dénoncé le tribalisme d’Etat qui constitue une entrave au vivre ensemble et le développement du Cameroun.

Rejoignez notre newsletter!