Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 12Article 622891

Actualités of Tuesday, 12 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Torture à la gendarmerie de Mboppi: un jeune décéde en cellule (vidéo)

Un jeune décédé en cellule play videoUn jeune décédé en cellule

• Jamin Mouliom est mort dans des conditions troubles

• Il était détenu à la brigade de gendarmerie de Mboppi

• La famille parle de torture

Jamin Mouliom 27 ans est décédé le 07 octobre 2021 dans des conditions troubles dans les locaux de la gendarmerie de Mboppi à Douala. Le jeune conducteur de taxi-moto a été arrêté trois jours plus tôt suite à une plainte d’un de ses clients qui l’accusait d’agression. Ce jour là Jamin et son client avaient eu un accident de la circulation.

Des hommes avec des armes blanches ont tenté de les dépouiller. Pris de panique, il a abandonné son client sur place. Les brigands auraient soutiré 8500 f cfa au client de Jamin qui décide de porter plainte.

Le jeune Jamin Mouliom a durant sa détention clamé en vain son innocence. Après son décès, une autopsie a été réalisée le 11 octobre dernier. La famille a constaté plusieurs traces qui lui font croire que le jeune Jamin a été victime de torture dans les locaux de la gendarmerie. Des traces de sang ont été retrouvées dans ses narines, son anus et sous la pomme des pieds. La famille de Jamin réclame justice et accuse la brigade de gendarmerie de Mboppi d’avoir tué son enfant.

Les enquêtes de voisinages réalisées par les confrères d’Equinoxe Tv dresse le profil d’un jeune respectueux, admiré par tous les riverains.

Rejoignez notre newsletter!