Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628033

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: La Météo

Tentative de déstabilisation : la tête d'Amougou Belinga 'officiellement' mise à prix

Aucun milliardaire ne nait ex-nihilo Aucun milliardaire ne nait ex-nihilo

Depuis qu’il est, récemment, classé parmi les 20 plus grandes fortunes du Cameroun, le Zômlo’a des Zômlo’a fait, il fallait s’y attendre, l’objet d’une campagne de sabotage et d’attaques ubuesques. Des jaloux, tapis dans l’ombre, font circuler, sur les réseaux sociaux, des vertes et des pas mûres sur le compte du dynamique opérateur économique. Objectif, lui nuire par tous les moyens.

Malheureusement, ces apprentis manipulateurs ont affaire à une imperturbable force qui ne se laisse jamais distraire. La preuve, le Pdg du groupe l’anecdote est en train de mettre le cap sur d’autres projets d’envergure, au Cameroun et a l’étranger, dont les travaux vont bientôt démarrer. Autrement dit, les chiens aboient.

Le cabinet noir est dans tous ses états, depuis que Jean Pierre Amougou s’est hissé au top 20 des plus grosses fortunes du pays. Lui, qui est issu d’une aire géographique dont les fils sont pompeusement et faussement présentés comme inaptes à l’entrepreneuriat.

A vrai dire, le succès en affaires du digne fils de Nkoumadzap (région du Centre) dérange une certaine caste, qui croyait détenir génétiquement le monopole de la prospérité économique. «Dieu n’a pas créé un peuple d’entreprenant et un peuple de fainéant. Dieu a simplement créé des individus. Chacun avec son talent », dit un sage. Incontestablement, le talent de Jean Pierre Amougou Belinga c’est de transformer tout ce qu’il touche en or. Grâce à son abnégation, son intelligence et son flair exceptionnel, le Pdg du groupe l’Anecdote est parti de rien pour être aujourd’hui l’un des plus grands chefs d’entreprise du Cameroun. Faisant ainsi la fierté de son pays.

Cependant, le fait que le pape des médias honore son pays à l’étranger, à travers ses multiples succès internationaux (le groupe l’Anecdote est présent, en plus du Cameroun, dans bien de pays africains et à Paris) ne plait pas du tout, aux ennemis de Paul Biya. En effet, la réussite de ce self made man est la preuve la plus éclatante que, sous le Renouveau, dame fortune tend ses bras à qui ose. Alors les apprentis sorciers qui vocifèrent partout que « le Cameroun est l’enfer sur terre, où la pauvreté règne» sont aux abois et cherchent à jeter l’opprobre sur ce succes-story.

L’État soutient les instituts d’enseignement. À travers un document qu’ils ont mis en circulation, les spécialistes de la manipulation veulent faire croire aux Camerounais que l’institut supérieur des sciences, arts et métiers (Issam), fondé par Jean Pierre Amougou Belinga, est puissamment financé par l’État. Toutefois, ces professionnels de la manif oublient de dire, au même moment, que l’État finance tous les instituts d’enseignement privé supérieur. L’Issam n’est donc pas une exception.

En fait, le président Paul Biya, dans sa politique éducative, encourage, via des subventions et autres facilités, les promoteurs d’établissement scolaire, aussi bien primaire, maternel que supérieur. Trêve de manipulation ! « Le mieux à faire, c’est de louer la sollicitude du chef de l’État au profit de la jeunesse qui a besoin d’être bien formée, au lieu de créer une fausse polémique », s’étonne John Egbe, enseignant d’anglais dans un collège de la place.

Pas de milliardaire ex-nihilo

Les mêmes manipulateurs prétendent, en plus, que la fortune du Zomlo’a des Zomlo’a (patriarche chez les Beti) provient des marchés publics, des subventions. En un mot, que l’homme a été fabriqué par le régime. « C’est une mauvaise façon de présenter les choses. Tous les États au monde appuient les opérateurs économiques. Aucun milliardaire ne nait ex-nihilo. Tous sont des fabrications de leur gouvernement », explique Alain Sadou. Et, cet expert en management d’ajouter : «il faut souligner, pour le saluer, que le gouvernement soutient tous les entrepreneurs camerounais, sans distinction de religion, de tribu».

En plus, l’histoire est là pour nous rappeler que bien d’opérateurs économiques, soutenus par le gouvernement, ont fait faillite. Comme pour dire que, le soutien gouvernemental ne suffit pas, il faut, à la base, avoir un don pour les affaires. Amougou Belinga a ce don, voilà pourquoi ses entreprises (Anecdote, Satellite Fm, Vision 4, Issam, Vision finance) connaissent une formidable prospérité malgré les coups tordus de certains individus.

Loin de s’en laisser perturber, le pape des médias, selon nos sources, prépare sereinement son mariage, prévu ce 20 novembre ! Ne dit-on pas que le chien aboie la caravane passe ? Avis aux pêcheurs en eaux troubles !

Rejoignez notre newsletter!