Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628132

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Tension à Bamenda: des milliers de Taxi-motos descendent dans les rues

Aucun quartier de la ville n'est épargné par ces manifestations play videoAucun quartier de la ville n'est épargné par ces manifestations

La ville de Bamenda est en ébullition depuis le début de l'après-midi de ce vendredi 12 novembre 2021 suite à l'assassinat d'une petite fille par un policier.

Des milliers de "Bensikineurs" (taxi-motos), accompagnés par la population, ont envahi la ville réclamant justice. Ils déclare la jeune fille assassinée est une mort de trop dans la crise sécuritaire qui secoue les deux régions anglophones du pays depuis 2017.

Aucun quartier de la ville n'est épargné par ces manifestations.

Une partie de la foule s'est rendue dans les bureaux du gouverneur du Nord-ouest, Adolphe Lélé Lafrique pour demander que justice soit faite.

Il faut rappeler qu'un officier de police est accusé d'avoir tiré sur un véhicule de pick-up ce qui a entrainé la mort d'une jeune fille au nom de Tataw Brandy à New Road Nkwen. La balle a touché l'enfant qui est mort sur le coup.

Munie du corps sans vie de la victime, la population réclame justice et menace de s'attaquer aux éléments des forces de l'ordre et de sécurité. Les éléments de l'unité de police qui contrôlaient cette zone ont tous pris la fuite.

Il faut rappeler d'en octobre dernier, un incident similaire s'est produit dans la ville de Buea avec la mort d'une petite fille dans un taxi. L'élément de l'armée camerounaise, auteur du tir, a été lapidé à mort par la population en colère.



Rejoignez notre newsletter!