Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 04Article 621667

Actualités of Monday, 4 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Sud-Ouest : un conducteur de taxi ‘tué par erreur’

Un conducteur de taxi ‘tué par erreur’ Un conducteur de taxi ‘tué par erreur’

• Un incident s’est produit samedi à la brigade de Tinto Upper Banyang

• Un conducteur de taxi a perdu la vie dans des conditions troubles

• Plusieurs villes du Cameroun son en état d’alerte

Tambe, le vice-président de l’Union des chauffeurs de Byang dans la région du Sud-Ouest a trouvé la mort ce samedi dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Tinto Upper Banyang. Selon le lanceur d’alerte N’zui Manto, l’homme sans antécédent criminel aurait été confondu avec un élément des groupes armés séparatistes.

« Tambe est vice-président de l'union des chauffeurs à Bayang dans le sud-ouest. Il a été abattu hier soir par les soldats à la brigade de Tinto Upper Banyang. Ce crime a été justifié par le fait qu'il a été confondu à un ambazonien », indique la source. Les autorités militaires de la région n’ont pas encore communiqué sur cet incident.


Bafoussam en alerte


Plusieurs grandes villes du Cameroun sont sous la menace d’attaques terroristes des groupes armés séparatistes. C’est ce que la Délégation Générale à la Sureté Nationale (DGSN) indique dans un message radio porté adressé à tous les chefs des postes de police de la région de l’Ouest ce 1er octobre 2021. Sont principalement visées par ces attaques, les villes de Yaoundé, Douala et Bafoussam.

« Des renseignements dignes de foi font état d'un projet d'attaque des grandes métropoles en particulier les villes de Yaoundé, Douala et Bafoussam par des terroristes sécessionnistes », indique la note confidentielle de la DGSN.

Le chef de la police demande à ses collaborateurs de bien vouloir prendre chacun en ce qui le concerne toutes les mesures idoines en vue de contrecarrer le dit projet « funeste » notamment par l’intensification des recherches et renseignements prévisionnels, l’augmentation de la vigilance autour des points sensibles et instructions incombant la sureté nationale. La DGSN demande également aux chefs des postes de police d’accentuer la surveillance des lieux à forte concentration humaine, de multiplier les patrouilles diurnes et nocturnes, d’inviter les collaborateurs commis aux barrages mixtes aux entrées et sorties principales des villes à plus de sérieux et de perspicacité dans ladite mission.

Rejoignez notre newsletter!