Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 11Article 635935

Actualités of Tuesday, 11 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Stades vides à la CAN depuis hier : comment Biya a échappé au pire

Comment Biya a échappé au pire Comment Biya a échappé au pire

• Les stades sont désèspérément vides durant la CAN

Paul Biya a pourtant rempli Olembe

• Voici les secrets de la réussite de la cérémonie d’ouverture de la CAN


Les Camerounais ont du mal à assister aux différents matchs de la Coupe d’Afrique des Nations qui a démarré depuis le 09 janvier 2021. Les stades sont vides lundi et ce mardi. Les supportes et amoureux du ballon rond sont privés du spectacle à cause des exigences du comité d’organisation de compétition. En effet en accord avec la CAF, les autorités camerounaises ont soumis l’accès aux différents stades à la présentation d’une preuve de vaccination contre le Covid-19. Or les Camerounais ne se sentent pas concernés par la campagne de vaccination lancée depuis plusieurs mois. Plus de la moitié de la population camerounaise n’est pas vaccinée contre le covid. Cette mesure des autorités camerounaises et de la CAF ont transformé les matchs de la CAN en rencontes à huis clos huis clos.

« Le protocole sanitaire inopportun de la CAF produit des effets désastreux. Les stades sont vides. Inimaginable au Cameroun! Il est encore temps de rectifier. Les camerounais aiment le foot. Malgré tout chers compatriotes, allons dans les stades. Vivons pleinement notre CAN! », dénonce le président du PCRN, Cabral Libii.

Paul Biya l’a fait

Comment expliquer le fait que tous les stades sont désespérément vides depuis le début de la compétition sauf Olembé où le président de la République était dimanche. Selon les informations rapportées par le lanceur d’alerte Boris Bertolt, des milliers de tickets ont été achetés par des cadres du régime et distribués aux membres du parti au pouvoir, le RDPC afin d’assurer l’éclat de la cérémonie d’ouverture de la CAN.

« C’est un scandale qui sème la pagaille au ministère des sports et au sein de la délégation de la CAF. Les billets du stade Olembe sont invisibles. Pourtant selon le COCAN suffisamment de billets ont été imprimés. Après enquête, l’on découvre que l’actuel ministre de la culture, Bidoung Kpwat a à lui seul acquis 38 000 billets », a-t-il révélé.

Ces milliers de Camerounais qui étaient à Olembe n’étaient pas tous vaccinés.
Selon une source hospitalière, les agents déployés sur le terrain pour effectuer les tests étaient à court de matériels. Plusieurs supporters ont eu accès au stade sans présenter de pass vaccinal.

« Hier en après-midi il y a eu une rupture de matériel et donc ils ont arrêté de faire les test sur place . Certains n’avaient pas eu leur résultats et d’autres voulaient aussi faire les résultats . Pour entrer dans le stade il fallait le cachet sur les résultats , à un moment certains venaient vers les policiers sans ce cachet et donc les policiers ont interpellé certains membres du personnel pour avoir des explications », confie un membre de l’effectif soignant à la rédaction de CamerounWeb.

Rejoignez notre newsletter!