Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 09Article 622567

Actualités of Saturday, 9 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Sommet Afrique-France: Voici Ateki Seta Caxton, le représentant du Cameroun et ce qu'il a dit

Ateki Seta Caxton face à Emmanuel Macron Ateki Seta Caxton face à Emmanuel Macron

• Le sommet Afrique-France s'est tenu hier vendredi à Montpellier

• Le Cameroun a été représenté à cette rencontre de Macron et la jeunesse

• Il s'agit de Ateki Seta Caxton


Le jeune représentant du Cameroun a même prononcé quelques mots qui n'ont pas vraiment secoué le président Macron. Le discours le plus dur et qui a certainement beaucoup plus retenu l'attention du président français, est celui de la représentante du Mali.

Quoi qu'il en soit, le Camerounais Ateki Seta Caxton a eu son mot à dire. Lors de sa prise de parole, le directeur du Réseau pour l'autonomisation et la transformation solidaires pour tous a encouragé l'initiative d'Emmanuel Macron et invité ses congénères à réécrire l'histoire de la coopération entre la France et l'Afrique.

"Les relations entre l’Afrique et la France ont été complexes, mais nous sommes prêts à les écrire, avec confiance et ambition, merci pour ce dialogue", peut-on essentiellement retenir de son intervention.

La performance de Ateki Seta n'ont pas du tout convaincu Mamadou Mota. Le Vice-président du MRC réagit quelques heures après le sommet: "Quel journaliste ? Quel écrivain ? Manquons-nous cruellement de jeunes capables de poser une analyse radicalement critique ? Fallait inviter les membres de l'Ojrdpc. Ils devraient aller exposer au moins leur savoir-faire: répéter comme des Interahamwe les bribes des différents discours de leur créateur", a-t-il écrit dans une publication dans laquelle il interpelle plus loin l'ambassadeur de la France au Cameroun.

Le sommet Afrique-France est à sa 28ème édition. L'évènement de cette année se déroule sans les chefs d’État africains. L’Élysée avait décidé de repenser l’exercice et d’en faire un rendez-vous exclusivement dédié à la jeunesse et à la société civile. Entre 2 000 et 3 000 personnes ont participé à l’évènement.

Rejoignez notre newsletter!