Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 20Article 624037

Actualités of Wednesday, 20 October 2021

Source: Le Cameroun Matin n° 422

Section RDPC Moungo nord-ouest I:les militants menacent de démissionner

Des militants du RDPC Des militants du RDPC

Le 23 septembre dernier, la liste de Kollo Basile a été écartée par la Commission de supervision du parti. Selon certaines indiscrétions, elles seraient manipulées par le protégé de Mme Ekosso Njanjo Téclaire, maire de Manjo, dont la liste a été retenue.

Selon des témoignages, on reprocherait à l’ex-délégué du gouvernement de la ville de Nkongsamba, Kollo Basile, et président-sortant de la Section Rdpc Moungo nord-ouest I, le retard de dépôt de ses listes, le faux et usage de faux sur ses listes, des arriérés de paiements des cotisations évalués à environ six millions de Fcfa, etc. Toutes choses que rejettent en bloc ses disciples.

A les en croire, le camp d’en face a tout simplement peur d’affronter des élections normales, délibérées et démocratiques. Une attitude qui fausse les règles de jeu démocratique dès la base. Il s’agit donc pour eux d’une grosse cabale savamment orchestrée contre la personne de Kollo Basile, derrière laquelle se cacherait Akolla, un ex-cadre de la présidence de la République et militant convaincu du Rdpc dans le Nlonako nord-ouest I.

Contacté pour avoir d’amples informations, ce dernier s’est montré très préoccupé par les opérations dans les différents bureaux de votes. Les supporters de Kollo Basile sont allés plus loin en dénonçant le fait que les listes des votants ont été infiltrées. C’est ainsi qu’on y a décelé la présence des élèves du collège de l’ex-cadre du Rdpc, qui se sont d’ailleurs présentés, vêtis de leurs tenue de classe pour certains, pour mieux confirmer le scandale. Ce que n’a pas du tout apprécié les scrutateurs qui leur ont aussitôt demandé d’aller au moins retirer leur tenue de classe avant de venir exercer leur droit de vote.

En réalité, si les faits sont avérés, ce serait évident que la démocratie était totalement absente dans le déroulement de ce processus électoral, tout comme le consensus tant souhaité pour la paix en cas de concurrence.

Il s’agit là d’un cas de violation flagrante des directives du Comité central du Rdpc, qui interpelle cette instance dirigeante, afin qu’elle se penche sur cet épineux dossier qui risque de mettre le parti en lambeaux dans le Moungo nord-ouest I. Au grand plaisir des parties de l’opposition qui n’attendent que la moindre faille du genre, pour reconquérir cette avancée du Rpdc, que des conquérants comme Kollo Basile ont obtenues de hautes luttes ; mais qui est déjà assez fragilisée par des querelles intestines. Une affaire à suivre…

Rejoignez notre newsletter!