Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 27Article 625291

Actualités of Wednesday, 27 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Sérail: voici comment Marcel Niat Njifenji a célébré ses 87 ans aux côtés de Biya

Marcel Niat Njifendji play videoMarcel Niat Njifendji

• Le président du Sénat a fêté ce 26 octobre chez lui ses 87 ans

Paul Biya était aussi de la fête

• Il était entouré des ministres, de sa femme et des proches



Le président du Sénat camerounais avec son air fragile, qui met tout son entourage en alerte, démontre à n'importe prix qu'il a encore de la force dans ses membres. A 87 ans, le "vieux jeune" a célèbré ce 26 octobre son anniversaire sous les yeux omniprésents et protecteurs de Paul Biya derrière lui(88 ans).

Il a à sa droite Issa Tchiroma, à sa gauche sa femme Marcie Tchaptchet ainsi qu'une petite foule de connaissance qui fait également du premier rang du sérail camerounais.

Le fils Bamiléké qu'il est, a occupé d'importants rangs au sommet de l'Etat. Actuellement président du Sénat, il a passé déjà 8 ans et est la deuxième personne de la République du Cameroun. Ce qui fait de lui d'office le président du pays en cas de vacance à la présidence comme l'indique sur la Constitution.

Sa fortune est inestimable pour certains esprits qui comptent ses années de services en tant que Député RDPC du Ndé à Bangangté, Ingénieur & Directeur Général à la SONEL, Ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire, vice-Premier ministre chargé des Mines, de l’Eau et de l’Énergie,Maire de Bangangté dans le Ndé. Sa santé est le plus gros de ses soucis vu également son âge, son entourage remercie l'Eternel pour sa vie.




Tout sur la santé fragile Marcel Niat évacué d'urgence en France en septembre dernier

Le président du sénat Marcel Niat Njifenji (86 ans) est évacué d’urgence à Paris ce week-end pour des raisons médicales, apprend CamerounWeb d’une source proche de l’octogénaire. Marcel Niat Njifenji dont la santé est fragile depuis plusieurs années déjà, n’est pas à sa première évacuation. Selon les informations, c’est la deuxième évacuation sanitaire du président du sénat en moins d’une année. Pour l’heure, le mal dont souffre Niat n’est pas révélé à la presse.

Le 14 mars 2021, l'homme tenant difficilement sur ses pieds a été reconduit à la tête du sénat pour la sixième fois consécutive. Le mois suivant, il s'envole en Europe toujours pour des raisons médicales. L’Etat de santé de Niat Njifenji intéresse les Camerounais car il est le successeur de Paul Biya en cas de la vacance du pouvoir conformément à la constitution. Le président de la République étant lui-même ramolli par l’âge, sa succession revient régulièrement dans les débats et diviserait ses plus proches collaborateurs qui se sentent tous présidentiables.

L’annonce de l’évacuation sanitaire de Marcel Niat Njifenji intervient au moment ou le ministre des Finances, Paul Louis Motaze se trouve en France dans un état inquiétant. Selon les révélations de Jeune Afrique, l’argentier du Cameroun souffre du Covid et a été évacué à Paris sous assistance respiratoire.
« La santé de Louis Paul Motaze s’est dégradée le 4 septembre. Le ministre camerounais des Finances a alors été hospitalisé au pavillon VIP de l’Hôpital central de Yaoundé et placé sous assistance respiratoire. Une première évacuation, autorisée par Paul Biya, dont il est le neveu, avait été envisagée le 7 septembre, mais elle a ensuite été reprogrammée », révèle Jeune Afrique.
Son évacuation a été rendue possible grâce à la spontanéité de Samuel Mvondo Ayolo avec qui il entretiendrait des rapports conflictuels.

« Vu le caractère urgent de son dossier qui avait été transmis à la très haute attention de Paul Biya qui n'a même pas daigné le lire, il est retourné chez le Directeur du Cabinet civil Samuel Mvondo Ayolo pour avis et motivations finales. Samuel Mvondo Ayolo n'a pas hésité à motiver favorablement le dossier médical de Louis Paul Motaze et à veiller jusqu'à tard dans la nuit pour qu'il lui soit affrété un jet médicalisé pour une prise en charge rapide à Paris.

Voilà donc le vrai sens de la vie et des moralités à en tirer.Louis Paul Motaze qui n'a pas cessé un seul instant de payer de journalistes à gages et des activistes bien connus pour noircir le travail de son frère ennemi Samuel Mvondo Ayolo se retrouve finalement à vouloir une signature de lui pour que sa vie soit sauvée », a révélé Patrice Nouma.

Rejoignez notre newsletter!