Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 31Article 634672

Actualités of Friday, 31 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Sérail: le torchon brûle entre Ngoh Ngoh et Ketcha Courtes, Paul Biya tranche au vif

Les trois protagonistes Les trois protagonistes

• Le dossier de construction de la Mosquée à Lomé connait un nouveau rebondissement

• Le torchon brûle entre Ngoh Ngoh et Ketcha Courtes

• Paul Biya a tranché

La construction d’une mosquée à Olembé continue de suscité une vague de réactions au sein de l’opinion et de l’appareil gouvernemental. Actuellement, le torchon brûle entre Ngoh Ngoh, tout puissant Secrétaire général de la présidence de la république et Ketcha Courtes, Ministre camerounaise de l'habitat et développement urbain. Paul Biya a tranché et inflige une cuisante à la ministre Ketcha Courtes.

Il y a quelques semaines, le gouvernement avait décidé de l’arrêter les travaux de construction d’une grande mosquée à Yaoundé, notamment à Olembe. C’est ce que dit le ministère du Logement et du Développement urbain.

Il s’agit d’une mosquée non autorisée à proximité du « BLOC H » de la cité HLM d’Olembé. Le gouvernement a donc annoncé que le terrain sur lequel se trouve la mosquée appartient à l’Etat. Dans un échange de lettres en date du 23 novembre 2021, adressée au maire de la commune de Yaoundé 1er arrondissement, le gouvernement a demandé à l’autorité administrative « de bien vouloir prendre des mesures urgentes pour l’arrêt desdits travaux, qui ne sont conformes à aucune norme de l’attribution de l’espace dans cette zone », précise le ministre en charge du logement.

Seulement, ce 28 décembre 2021 le Ministre d’Etat, secrétaire général du gouvernement, a adressé un courrier au Ministre des Domaines, du Cadastre, et des Affaires foncières pour lui demander la délivrance d’un titre foncier au profit de la Communauté musulmane d’Olembé.

« En vous transmettant ci-joint, copie de la doléance adressée au Chef de l’Etat par la Communauté musulmane d’Olembé, relativement à l’objet ci-dessus.J’ai l’honneur de vous notifier les très hautes instructions de M. le Président d la République vous demandant de procéder à la délivrance d’un titre foncier au profit de la communauté musulmane d’Olembé sur la parcelle de terrain d’une superficie de 1718 m2 au lieu-dit Ville nouvelle d’Olembé, où une mosquée est en cours de construction. Vous voudrez bien me rendre compte de vos diligences, pour la très haute information du chef de l’Etat », a adressé Ngoh Ngoh à son collègue.

Rejoignez notre newsletter!