Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628177

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Sécurité : Paul Biya ordonne le recrutement de 12500 agents à la DGSN

Paul Biya remettant un galon à un agent Paul Biya remettant un galon à un agent


• Ces agents seront recrutés sur 5 ans en raison de 2500 annuellement

• C’est le Délégué général de la DGSN qui en a fait la demande

• Plusieurs corps sont concernés


La Délégation Générale à la Sûreté Nationale (DGSN) devrait voir son effectif grimper dans les années à venir. Selon une note confidentielle consultée par Camerounweb, le président Paul Biya a donné son accord pour le recrutement des agents. Ce recrutement est bien évidemment échelonné sur 5 ans.
C’est le Secrétaire générale de la présidence de le République qui a transmis la bonne nouvelle au Délégué générale de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale. Ceci fait suite à la doléance portée à l’endroit du locataire du Palais d’Etoudi.

« Faisant suite à votre correspondance évoqués en référence et relative à l'objet repris en marge. J’ai l’honneur de vous faire connaitre que LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQE a marqué son très haut accord pour l’organisation des recrutement sollicités qui s’étaleront sur une période de cinq (05) ans, pour un total de 12500 recrues, soit 2500 annuellement », a évoqué le messager de Paul Biya.

Les recrutements se feront sur via deux type de concours et prendra en compte plusieurs corps. Un concours direct et un concours spécial. Pour ce qui est des concours directs, 2300 agents seront recrutés chaque année en raison 50 pour les Elèves-Commissaires de Police, 100 Elèves Officiers de Police, 400 Elèves Inspecteurs, 1750 Elèves gardiens de la paix.

La note précise que les 200 autres agents seront recrutés par le biais des Concours spéciaux. Ainsi, 50 Elèves commissaires de Police 50 Elèves Officiers de Police, 100 Elèves inspecteur de Police.

Maintenant, le plus grand défis, c’est l’organisation de ses concours surtout en ce qui concerne la transparence des procédures. L’on sait que ces genres de concours laissent la place à la corruption et au favoritisme.

Rejoignez notre newsletter!