Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 11Article 627928

Actualités of Thursday, 11 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Rocambolesques révélations: Gaëlle Enganamouit à la tête d'un réseau de lesbiennes à Yaoundé

Gaelle Enganamouit Gaelle Enganamouit

Elle n'est pas une star pour rien. Gaëlle Enganamouit juste après sa retraite à 28 ans, détient des passes à des endroits hyper secrets et des hauts lieux au sommet de l'Etat qu'aucun simple Professeur d'Université au Cameroun ne peut avoir accès. Elle a le titre, l'argent, les relations, le pouvoir, elle est juste une superwoman avec son cartel de LGBT. Si on reprend les mots de son ex Khalifa qui la décrit comme une cupide, une méchante, une autoritaire. : "Gaëlle est tout, elle est Dieu, elle est le président de la République, personne ne peut rien lui faire, alors elle se permet de faire tout ce qu'elle veut". Bref, passons!

Direction Yaoundé 3, précisément au quartier Efoulan pont, se trouve la base des retrouvailles libertines entre les "mêmes choses" du LGBT. C'est là que la fille des rails a érigé son Quartier Général (QG) des lesbiennes. Les riverains dépassés par les entrées et venues dans le quartier, craignent pour leurs enfants qui sont spectateurs de ces scènes 'insoutenables' et qui ont marre des tapages, des histoires de jalousie entre les filles. D'ailleurs, les sources indiquent certaines petites filles du quartier ont été initiées finalement. "Ici, elle a instauré un véritable Sodome et Gomorrhe", déclare un sexagénaire .


"C'est une maison qui est devenue un lieu de rencontre des lesbiennes à Yaoundé. Souvent, il y a des éclats de voix et des scènes de jalousie entre femme sur la ruelle qui mène à cette maison", s'indigne un habitant du quartier. Pour un autre habitant, il ne supporte pas la footballeuse et son groupe dans le quartier. "Elle est venue nous trouver avec son diable un matin au quartier. On ne la connaissait pas", déclare-t-il à propos de celle qui a grandi du côté de Etoa Meki, à l'ouest de Djoungolo, toujours à Yaoundé.

A première vue, la maison bâtie en terre avec un portail noir n'a rien d'extraordinaire juste modeste à Efoulan. A en croire les sources, il s'agit en réalité l'une des maisons du feu père de Gaëlle Enganamouit. Mais l'intérieur reflète plutôt un décor chic imposant. C'est là où se joue les grands moments de partouzes, d'initiation de nouvelles filles dans le cercle fermé de Gaëlle. Il se raconte d'ailleurs que c'est là elle et Khalifa ont tourné leur vidéos à caractère pornographique qui ont circulé sur la toile. La maison jouxte la plus grande église de réveil du quartier. " En bas on loue Dieu et en haut le diable", précise une source.

Il y a un détail qui surprend et étonne encore plus les habitants du quartier. Ils avancent que tous ces va-et-vient, ces cris et gémissements des filles, se déroulent sous le nez de l'ancien procureur d'Ekounou, voisin direct de Gaëlle. Les riverains disent que dépassé par les évènements, Cyrille Essama, devenu président du tribunal de Bafia a fini par fuir le quartier.



Le réseau de LGBT de Gaëlle n'est pas un secret. Elle est la marraîne


Si pour les Lions indomptables, il y a leur réseau d'homosexuels, la source indique clairement que les Lionnes ont aussi leur réseau que gère à la perfection Gaëlle jusqu'à l'éclatement de son scandale sexuel. Mais pas que, elle est aussi celle qui introduit dans le monde très VIP, friqué, classy, bling bling, du sérail camerounais, des jeunes filles chez les ministres et cadres.

Ce scandale sexuel n'a surpris aucun membre du cercle fermé des hauts-lieux. Ils se sont juste tus pour que le pot au rose ne soit découvert et surtout muselés ceux qui doivent réclamer une justice sociale. L'équipe nationale de football regorge des talents énormes chez ces femmes qui montrent à quel point elles sont capables de jouer convenablement le foot autant que les hommes. Mais à certaines surtout à celles qui n'ont pas de carnet d'adresses de passer à la casserole pour l'initiation.

Une source indique déjà en 2014, l'ex coach des Lionnes était visiblement dépassé par ce que les lionnes font avec les femmes et que près de 95% des lionnes de football sont lesbiennes. Et le coach Enoh Ngachu qui était alors coach de la sélection nationale disait qu'il n'a aucun moyen pour mettre fin à cette situation. "Le réseau gay s'étend entre les lionnes, certaines cadres du football féminin", déclare-t-il. Il est clairement indiqué que désormais, c'est Gaëlle qui dirige ce réseau au sein de l'équipe nationale? Il faut tout de même noter que ce n'est pas toutes les Lionnes qui font partie de ce réseau. Il y en a certaines qui ont une vie de famille stable.



Satanisme: révélations sur le réseau étrange Gaëlle Enganamouit

Les internautes ont découvert depuis quelques jours les images à caractère pornographique de l’ancienne internationale camerounaise Gaëlle Enganamouit. Les fans de la footballeuse ont également appris par la même occasion que Gaëlle était une lesbienne. L’activiste Patrice Nouma s’est saisit de ce qui se présente comme le nouveau scandale du moment pour faire des liens étranges entre l’homosexualité et le satanisme au Cameroun.

L’ancien militaire, tout en reconnaissant que Gaëlle Enganamouit est libre de mener sa vie sexuelle comme elle l’entend, tient toutefois à rappeler à ses abonnés que toute cette histoire qui ébranle la toile relève du satanisme. « Je vous ai dit que l'affaire Gaëlle Enganamouit est une affaire de Satanisme et c'est tout », lance-t-il. Dans ses développements, il précise que les pratiques sataniques sont légion au sein de l’appareil d’Etat au Cameroun. Ces personnalités que Patrice Nouma appelle les adeptes de Satan se recrutent dans toutes les couches sociales du Cameroun.

« Nous sommes face à système qui a tout banalisé pour promouvoir les valeurs de leur dieux sataniques. Leurs dieux vivent des dépravations des mœurs. (…) Vous avez le décret et vous avez les conditions qui accompagnent ce décret pour vous élever au rang des élites satanistes, au rang des ministres. Vous avez des artistes, vous avez des journalistes, des sportifs ».

Le lanceur d’alerte appelle à des poursuites pénales contre Gaëlle Enganamouit et ses amants. En effet l’homosexualité est une infraction pénale au Cameroun. « Ces comportements sont sanctionnés. Il y a un autre qui a fait la prison pour des faits similaires. Je pense que ces femmes sont bien placées pour avoir leur place en prison à titre d'exemple et du respect de la loi dans notre pays », insiste-t-il.

Selon les informations recueillies par la rédaction de Cameroun, les premières sextape de Kalifa l’amante de Gaëlle Enganamouit ont atterri sur les réseaux après qu’elle ait mis fin à sa relation avec ex joueuse de football. En guise de vengeance elle aurait donc décidé à son tour de balancer toutes les nudes de son ex qu’elle détient. C’est ainsi que les Camerounais découvrent la véritable orientation sexuelle de Gaëlle Enganamouit. Cette situation a selon Kalifa détruit sa vie et bafoué l’honneur de sa famille. De son côté la mère de Gaëlle Enganamouit aurait fait une crise après avoir appris le scandale dans lequel sa fille est impliquée.

Rejoignez notre newsletter!