Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 11Article 622867

Actualités of Monday, 11 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Reprise du chantier Babadjou-Bamenda : Joseph Dion Ngute va-t-il tenir sa promesse ?

Le chantier en détresse Le chantier en détresse


• Il avait promis aux populations, la reprise imminente des travaux

• C’était lors de son périple dans le NOSO

• Les populations ont lancé un compte à rebours déjà




Lors de son périple mouvementé de quatre jours dans le NOSO, le chef du gouvernement camerounais Joseph Dion Ngute a tenu un certain nombre de promesses aux populations de la zone. Il a notamment promis la reprise imminente des travaux de la route Babadjou-Bamenda suspendue en 2018 en raison de l'insécurité devrait être relancée prochainement. Mais quelques jours après, les populations se demandent si ce n’est pas encore une nième Promesse de gascon. Le PM va-t-il honorer ses engagements ? La question reste posée.
« Dès mon retour à Yaoundé, je vais convoquer les trois entreprises en charge de la route afin que les travaux puissent démarrer sans délai », avait déclaré le PM Dion Ngute à la population. Cette promesse avait suscité l’enthousiasme des populations qui attendaient cette « bonne nouvelle » depuis 2018 où les travaux ont été interrompus.

Ce qui est évident, sur le terrain, les gens sont vraiment impatients. Certains lancent déjà le compte à rebours pour le premier ministre. Les gens se demandent à quand la reprise effective des travaux de la construction de Babadjou-Bamenda et du stade de Mankon.

Le premier ministre Joseph Dion Ngute s’était voulait rassurant lors de l’annonce. Il avait d’ailleurs précisé que la Banque mondiale en charge du financement du projet, avait donné son accord pour la reprise des travaux.
Mais la population ne veut plus se laisser duper et veut veiller au grain. « Ce n'est pas le moment de venir et de tromper les gens. Le temps où nous venons ici pour parler de notre politique et dire 'nous allons, nous allons' est terminé. Il faut que cela se traduise par des actions concrètes », a déclaré un habitant de Bamenda.

Le premier ministre n’aura plus d’excuse cette fois-ci puisqu’il a donné toutes les garanties aux populations quant à la reprise imminente des travaux.

Rejoignez notre newsletter!