Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 23Article 629635

Actualités of Tuesday, 23 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Relation avec le colonel Bamkoui: un activiste met en garde Boris Bertolt à propos de Kamto

Boris Bertolt Boris Bertolt

• Les audios de conversation entre Boris Bertolt et le Col Bamkoui a fuité

• Ces audios font depuis le tour des réseaux sociaux

• Katty Ways, après les avoir écouté met en garde Boris Bertolt



Pour l'activiste proche des ambazoniens, Boris Bertolt peut collaborer avec qui il veut. Il peut prendre ses information de chez qui il veut. Mais il doit faire très attention à sa collaboration avec Kamto.

"La nuit des longs couteaux a bel et bien commencé et le régime sort les audios pour décrédibiliser les lanceurs d'alerte. Boris Bertolt je m'en fou d'où tu tiens tes infos tant que ça peut nuire a ce gang de Yaoundé, ça me va", écrit Katty Ways.

"Attention, le jour ou tu fais l"eurrer de toucher à mon president et père Kamto, tu vas confirmer pourquoi le régime m'appelle terro - riste chieuse.
Pardon balance nous les betises sur ce gang des malfrats en col blanc.
Chers brigands et cleptomanes de yaounde, vous n'allez pas tapper les têtes des activistes ni museler personne. Si ca vous fait mal, balancez aussi les infos sur vos combis ont publié c'est tout", ajoute-t-elle.

Dans la conversation téléphonique entre Boris Bertolt et le colonel de la Semil Joël Émile bamkoui, de graves révélations y découlent. Entre autres, il s'agit des chantages, des deals impliquant un certain Hervé Parfait Mbapou.

Criant d'être trahi, le lanceur Boris Bertolt se confie à Bamkoui et vocifère sa colère au téléphone contre le jeune Parfait qui serait "un de ses garçons
de mains" qui met en ligne ses informations. Ce dernier, devenu un as dans le chantage, monte des dossiers et fait chanter les autorités, d'après le
lanceur d'alerte. Le maître n'apprécie pas que l'élève se mesure déjà à lui au point où il peut être son rival.

Tout est parti d'un business entre plusieurs activistes et des colonels de l'armée camerounaise et qui devraient se partager le pactole après leur boulot
pour une certaine Diane. Le jeune Parfait très impatient de recevoir sa part, faisait du bruit qui énerve Boris Bertolt. Le colonel Bamkoui coupe alors
la communication au lanceur d'alerte, lui rappelant qu'il a reçu les 1,5 millions et qu'il a transféré en deux temps l'argent au petit Parfait. Mais
visiblement, le jeune insatisfait de sa part, va écrire un autre article sur la dame en question tout en rappelant aux internautes que les activistes et les
colonels de l'armée sont impliqués dans l'affaire. Dans l'audio ci dessous, le nom du commissaire Mevaa Vincent de Paul, Chef de Cabinet à la
DGSN, a été aussi cité.

Rejoignez notre newsletter!