Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 05Article 627028

Actualités of Friday, 5 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Ragaillardi du soutien de Mvodo Ayolo, Mbombo Njoya défie Ferdinand Ngoh Ngoh

Seidou Mbombo Njoya donne un coup à Ferdinand Ngoh Ngoh Seidou Mbombo Njoya donne un coup à Ferdinand Ngoh Ngoh

• Seidou Mbombo Njoya ouvre un conflit avec Ferdinand Ngoh Ngoh

• La lettre de démission de Gaëlle Enganamouit confirme ce que beaucoup soupçonnaient déjà

• Dans sa lettre, l'ancienne lionne indomptable dévoile le coup que le président sortant de la Fécafoot a porté au SGPR


Dans la lettre de démission qu'elle a envoyé à Mbombo Njoya et dont le contenu s'est retrouvé sur les réseaux sociaux, Gaëlle accusait le président sortant de la Fécafoot de vouloir l'empêcher de répondre à une invitation du Secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh.

Le lanceur d'alertes Boris Betolt a la même lecture de la guéguerre entre Seidou Mbombo Njoya et Ferdinand Ngoh Ngoh. Mais pour Bertolt, le prince du royaume de Foumban bénéficierait du soutien du Directeur du Cabinet Civil de la présidence de la République, Mvodo Ayolo.

"Pour déceler l’attaque de Seidou Bombo Njoya contre Ferdinand Ngoh Ngoh, il faut lire subtilement la lettre de démission de Gaëlle Enganamouit dans laquelle elle dit clairement qu’elle faisait en réalité partie de la délégation qui a récemment visité les chantiers de la CAN sur invitation du SGPR. Seidou Bombo Njoya, quant à lui était contre cette présence. Et le lui a fait savoir.
Problèmes : 1) Est-ce que Seidou Bombo Njoya lui même peut désobéir à une invitation du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh. 2) Dans cette délégation figurait d’autres responsables de la FECAFOOT qui avaient des occupations à ce moment. Pourquoi s’en prendre uniquement à Enganamouit. Pour répondre à cette question, il faut plutôt se pencher vers les rivalités du palais", écrit Boris Bertolt.

"Seidou Bombo Njoya se sent poussé des ailes. Car dans sa quête effrénée de se maintenir par tous les moyens à la tête de la Fécafoot, il semble s’être doté d’un allié, Samuel Mvondo Ayolo, le directeur du cabinet civil. D’ailleurs Seidou dit à qui veut l’entendre désormais qu’il est «son candidat». Qu’il a le parrainage de l’influent DCC", ajoute-t-il.

Pour l'heure, Enganamouit qui serait à priori la première victime de cette guerre a d'autres soucis. L'ancienne lion doit gérer un gros scandale sexuel dans lequel elle est embourbée depuis quelques jours.

Rejoignez notre newsletter!