Vous-êtes ici: AccueilActualités2023 11 20Article 753659

Actualités of Lundi, 20 Novembre 2023

Source: www.camerounweb.com

Révélation : ce que Mongo Beti disait du Professeur Hubert Mono Ndjana

Mongo Beti Mongo Beti

Le décès du philosophe camerounais, le Professeur Hubert Mono Ndjana, a été annoncé le jeudi 16 novembre 2023, suscitant des réactions variées. L'écrivain Mongo Beti, bien connu pour ne pas mâcher ses mots, avait exprimé ses critiques envers le défunt philosophe.

Mongo Beti avait précédemment partagé son point de vue sur Mono Ndjana, soulignant son rôle dans une campagne qu'il considérait comme scandaleuse. « Oui, mais je crois qu’il faut bien préciser que, quand on accuse Biya d’attiser cette haine contre les Bamilékés, ce n’est pas une accusation en l’air. Il faut bien voir quel a été le point de départ scandaleux de cette campagne : c’est un certain Mono Ndjana, Professeur de philosophie à l’Université de Yaoundé, proche collaborateur de Paul Biya (en fait son encenseur attitré et aussi son logographe)... », déclarait l'écrivain.

Le décès du Professeur Hubert Mono Ndjana a été entouré de mystère, avec des informations contradictoires sur les circonstances exactes. Selon MimiMefoInfo, l'universitaire aurait été victime d'un accident de la circulation le 3 novembre dernier à Yaoundé, jour de son anniversaire. « Le philosophe et universitaire a été renversé par un véhicule à Yaoundé le 3 novembre 2023, jour de son anniversaire, la victime faisant une chute sur la tête, le chauffard s’est enfui », a déclaré un proche du défunt.

Le décès du Professeur Hubert Mono Ndjana, survenu plusieurs jours avant l'annonce officielle, a suscité des réactions immédiates. « Je ne modifie pas ce que j’ai dit hier. C’est simplement dommage. Il est décédé hier mercredi mais la nécrologie officielle nous dira ce jour jeudi à 3h57. Précision chirurgicale. Nous sommes à l’heure des réseaux sociaux. Je lève mon chapeau pour toi », a écrit l'homme politique Vincent Sosthène Fouda.

Le décès du Professeur Hubert Mono Ndjana soulève également des questions sur son héritage et son impact controversé, en particulier dans le contexte des déclarations passées de Mongo Beti, qui comparait ses actions à des méthodes fascistes. Cet événement rappelle la complexité des relations intellectuelles et politiques au Cameroun.