Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 06 21Article 414763

General News of Wednesday, 21 June 2017

Source: koaci.com

Révélation: Eto’o aurait ‘marabouté’ Désiré Job en 2000


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Samuel Eto’o est remonté contre son ex-coéquipier Bernard Tchoutang, qui a formulé contre lui, des allusions de pratiques magiques.

Tout est parti d’une déclaration de Bernard Tchoutang, ancien international camerounais, 23 fois sélectionné au sein de l’équipe nationale et vainqueur de la CAN 2000 avec le Cameroun.

Invité de l’émission « Le Vestiaire » sur la chaîne SFR Sport, Bernard Tchoutang,- ancien attaquant des Lions indomptables à la retraite-, a déclaré que Samuel Eto’o aurait marabouté, en 2000, Joseph Désiré Job, son coéquipier titulaire au poste d’avant centre à cette époque, pour prendre sa place, « quand Samuel Eto'o a marabouté un coéquipier ... puis pris sa place ! », a affirmé Bernard Tchoutang au titre d’anecdote au sein des Lions.
La déclaration est reprise sur Twitter et enflamme la toile.

En réponse à Bernard Tchoutang, Samuel Eto'o évoque la haine et l’absence d’intelligence de son ex-coéquipier, « la haine est un sentiment qui ne peut exister que dans l'absence de toute intelligence » écrit Eto’o sur internet.

Il poursuit, « bien qu'offusqué par de telles déclarations je n'éprouve à ton égard que de la compassion car, je réalise à cet instant, les dégâts que peuvent provoquer jalousie et aigreur. Il est de notoriété publique que ma vraie magie c'est le travail. Les fausses excuses elles, sont le propre des faibles. Saches mon cher Bernard que tant qu'il y aura parmi nos représentants des personnes comme toi, prêtes à calomnier un « frère » pour épater la galerie, le respect que nous africains, méritons et réclamons demeurera une utopie ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter