Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 19Article 623995

Infos Sports of Tuesday, 19 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Réclamation des primes par les Lionnes : l’énigmatique réponse du président de la FECAVOLLEY

Les Lionnes lors du sacre Les Lionnes lors du sacre



• Julien Serge Abouem a réagi suite à la lettre interpellative des joueuses

• Il n’a malheureusement rien dit de concret

• Quelle sera l’attitude des joueuses après cette réponse ?


Excédés par le manque de considération et le retard observé dans le payement de leur prime de victoire à l’issue de leur sacre lors du Championnat d’Afrique des nations féminin 2021 de volley-ball, les joueuses ont adressé à leur président de fédération un brûlot sans concessions. Dans cette correspondance en date du 18 octobre, elles ont eu à dénoncer beaucoup de choses qui vont de la préparation à la victoire finale . Elles protestent notamment contre les sommes dérisoires qui leurs sont proposées mais aussi du retard observé depuis la victoire. Mais, la réponse du destinataire ne s’est pas fait attendre.

Julien Serge Abouem , le président de la Fédération Camerounaise de Volleyball (FECAVOLLEY) vient de répondre à ses joueuses. Entre ironie et fermeté, celui n’a malheureusement pas apporté une solution pertinente aux revendications des joueuses.

« Mes chers fils et filles, puisqu'il y en a parmi vous qui sont mes enfants. Permettez-moi de vous dire que depuis 8 ans vous avez eu chacun et chacune 1 franc par votre seul travail. Continuer dans ce sens même si je comprends que certains parmi vous, du fait de l'âge, quitteront inéluctablement le navire un moment où la pêche s'annonce florissante. La surenchère médiatique actuelle ne vous sert pas, un moment où vous êtes considérés par beaucoup comme des exemples. Ceux qui vous promettent beaucoup d'argent qu'ils ne disposent pas travaillent contre vos intérêts et ne seront plus là lorsque le navire va chavirer. Mieux, ils viendront festoyer sur vos malheurs. Nous avons le même combat, Ce n'est pas celui de l'argent, mais celui de l'autonomisation réelle de notre Association, gage d'une richesse partagée, que les uns et les autres veulent empêcher, parce que nous constituons pour certains une opportunité financière, une source de clientélisme et une rente permanente », a-t-il répondu.

Les Lionnes avaient dénoncé les primes d’un million six-cents mille qui leur est proposé. « À ce titre, consciente de notre patience, et galvanisés par notre résultat du 19 septembre 2021 qui nous couronnes pour une TROISIÉME FOIS consécutive championnes d'Afrique de volleyball, vous nous avez rassurées à notre retour du Rwanda que nos primes étaient disponibles, et que nous les recevions dans les jours suivant, soit le mercredi 22 septembre 2021. Cette déclaration a également été faite dans les médias nationaux. Pourtant, ce n'est que le 15 octobre 2021 que nous sommes informées du transfert à venir sur nos comptes bancaires de deux sommes afférentes à cette compétition: trois cent mille francs cfa (de Prime Olympique) et un million trois cent trente-cinq mille francs cfa (de prime de participation) », ont-elles dénoncé.


Les Lionnes vont-elles abdiquer après cette réponse assez étonnante de leur dirigeant ? L’avenir nous le dira.

Rejoignez notre newsletter!