Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 03 01Article 407555

General News of Wednesday, 1 March 2017

Source: lebledparle.com

Prix bonne gouvernance en Afrique: pas de Lauréat en 2016


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le 28 Février, 2017, la Fondation Mo Ibrahim a annoncé qu'il n'y a pas de gagnant du Prix 2016 Ibrahim de la bonne gouvernance en Afrique. L'annonce a été faite à la suite d'une réunion du Comité du Prix indépendant présidé par le Dr Salim Ahmed Salim.

En 2015 comme en 2016, les membres du jury n’ont pas réussi à trouver d’anciens chefs d’État ou de gouvernement pour attribuer le prix. « Comme je le souligne chaque année, nous avons délibérément placé la barre très haute lors de la création de ce Prix en 2006. Nous reconnaissons et saluons les contributions importantes de nombreux dirigeants africains en faveur d’un changement positif de leur pays. Il reste que le Prix Ibrahim a pour objet de mettre en exergue les dirigeants qui ont démontré un leadership véritablement exceptionnel, ce qui, par définition, est rare. Après des discussions approfondies et mure réflexion, le Comité a décidé de ne pas attribuer le Prix 2016 », a déclaré le Dr Salim Ahmed Salim, président du Comité d’attribution du Prix.


Quatre lauréats du prix Ibrahim depuis sa création
Lancé en 2006, la fondation Mo Ibrahim, n’a décerné le prix jusqu’ici à quatre anciens chefs d’État ou de gouvernement. Il s’agit du Namibien Hifikepunye Pohamba (2014), du Cap-verdien Pedro Pires (2008), du Botswanais Festus Mogae (2008), et le Mozambicain Joaquim Chissano (2006). L’icône de la lutte contre l’apartheid Nelson Mandela est, pour sa part, Lauréat d’honneur lors de la première cérémonie de remise des prix en 2007.


Profil du lauréat et retombés du prix Ibrahim
Les candidats au Prix Ibrahim doivent être d’anciens chefs d’État ou de gouvernement d’un pays africain, qui, ayant été élus démocratiquement, ont quitté leurs fonctions au cours des trois années écoulées (soit 2014-2015-2016 pour le Prix 2016), après avoir exercé leur mandat pendant la durée fixée par la constitution de leur pays. Ce prix s’accompagne d’un chèque d’un montant de cinq millions de dollars sur 10 ans et de 200 000 dollars versés à vie les années suivantes.


Mo Ibrahim, le promoteur est un milliardaire anglo-soudanais qui a fait fortune dans la téléphonie mobile. La Fondation qui porte son nom, tiendra son prochain « Governance Week-end » à Marrakech (Maroc) du 7 au 9 avril 2017. Ce rendez-vous débutera le vendredi soir par une « Conversation sur le leadership », traitant des défis de la gouvernance et du leadership contemporains.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter