Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626884

Actualités of Thursday, 4 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Prise en otage de la famille Biya: le direct de Ngono sur Ngoh Ngoh et la sortie de Brenda bloquée

Brenda et Ferdinand Ngono play videoBrenda et Ferdinand Ngono

Ce 4 novembre 2021, Rémy Ngono a fait un direct sur les nouvelles vidéos de Brenda dénonçant sa séquestration dans un hôtel en Suisse, qui n'a duré qu'une quarantaine de minutes. Fortement signalé, le direct s'est coupé deux fois. Au final, le rendu du direct est supprimé sur son mur. La vidéo a tout simplement disparue de la page du journaliste alors qu'il parlait de la gestion scrabreuse des affaires d'Etat en l'absence de Paul Biya, faisant allusion à la prise de pouvoir par la force de Ngoh Ngoh à Etoudi.

Quelques minutes après plusieurs tentatives de relancer la vidéo, il déclare: "L'heure est grave! Le type en punk (ndlr, Ferdinand Ngoh Ngoh) et Cie ont versé beaucoup d'argent pour que tous mes directs soient bloqués et effacés. Pendant ce temps, ils sont entrain d'asseoir le gré à gré alors que le Papy est couché"a-t-il posté avant de lancer son direct Youtube. Il déclare être victime de menaces de mort incessantes.

La vidéo de Brenda Biya secoue la toile, interpelant certains internautes à se demander ce qui se passe réellement à Etoudi. Depuis le déclenchement de la crise sanitaire liée au Coronavirus à Etoudi, tout a basculé au sommet de l'Etat et c'est précisément à partir de ce moment que la fille du président Biya multiplie les vidéos sur la toile pour dénoncer les mauvais traitements des proches de son père.

Rémy Ngono qui est estime que la famille présidentielle Biya est prise en otage par Ngono et Cie à Etoudi. Ce serait lui qui contrôle désormais l'appareil politique et il a renvoyé Paul Biya à la retrait à Mvomeka'a.

Dans ce direct, le journaliste présente le menu et parlera de l'affaire Mirabelle qui peut tendre très bientôt vers un bon denouement avec l'arrestation des présumés assassins de la défunte.

* Brenda Biya prise en otage dans un hôtel
* 4 novembre, date de malédiction: le jour où Ahidjo a démissionné pour confier le Cameroun aux mains du diable
* Cabral Libii et les barons du RDPC mettent la pression et les enveloppes pour faire libérer les assassins de Mirabelle Christelle Lingom





Rejoignez notre newsletter!