Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 13Article 636223

Actualités of Thursday, 13 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Pour sauver l’éclat de la CAN, Biya confie cette mission stratégique à Atang Nji

Pour sauver l’éclat de la CAN, Biya confie cette mission stratégique à Atang Nji Pour sauver l’éclat de la CAN, Biya confie cette mission stratégique à Atang Nji

• La CAN 2021 a démarré au Cameroun

• Le public boude le stade

Paul Biya a trouvé la solution



Il était presque ignoré depuis le début de la CAN 2021. Le bouillant ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, complètement effacé ces derniers jours ne restera pas longtemps dans l’ombre. Paul Biya sollicite ces services pour sauver l’éclat de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Les autorités camerounaises n’avaient pas prévu le fait que les stades soient désespérément vides durant la compétition. Les Camerounais n’ont pas adhéré au protocole mis en place pour accéder aux différents stades. L’obligation de vaccination et coût relativement élevé des billets découragent plus d’un. C’est ce qui explique en partie le fait que les stades sont déserts durant les matchs.

Paul Biya a donc confié au ministre de l’administration territoriale, la lourde charge de mobiliser les populations et leur faire participer aux différentes rencontres. « Avant la CAN 2021, Paul ATANGA était très en colère. Il n’avait pas reçu sa part d’argent. Lui qui pensait pouvoir travailler dans le cadre de la mobilisation. Il rouspétait partout dans son bureau. Insultant même ses collaborateurs. Mais, avec la polémique autour des stades vides les choses ont basculé et Atanga Nji est revenu dans la partie. Ainsi, le ministre de l’Administration territoriale dès mardi a obtenu l’autorisation de la présidence de la République de mobiliser toutes les autorités administratives pour assurer le remplissage des stades », révèle le lanceur d’alerte Boris Bertolt.

Une importante enveloppe serait ainsi mise à la disposition du ministre afin de distribuer gratuitement les billets d’entrée aux jeunes. Ces derniers pourront assister aux différents matchs sans être soumis au rude protocole sanitaire mis en place par le gouvernement camerounais avec l’accord de la Confédération africaine de football (CAF).

« L’une des consignes données aux autorités administratives au-delà de la distribution gratuite des billets, des facilités de transport est également l’allègement du protocole sanitaire à l’entrée des stades. Atanga Nji est donc revenu dans la partie », rajoute la source.


380 000 tickets achetés par un seul ministre

CamerounWeb vous le rapportait. Les tickets pour la cérémonie d’ouverture de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations Can Total Enegies 2021 ne sont plus disponibles depuis le 07 janvier. Ce ne sont pas les populations qui se seraient rués sur les lieux de vente pour s’arracher ces billets d’après les révélations de Boris Bertolt. En effet dans un reportage réalisé par nos confrères d’Equinoxe Tv, plusieurs Camerounais ont été surpris d’apprendre que les 48000 tickets imprimés par le comité d’organisation de la CAN Total 2021 ont été tous achetés en seulement quelques heures. Le lanceur d’alerte révèle ce jour que le ministre du tourisme Bidoung Kpwat qui a payé plus 38000 billets.

« C’est un scandale qui sème la pagaille au ministère des sports et au sein de la délégation de la CAF. Les billets du stade Olembe sont invisibles. Pourtant selon le COCAN suffisamment de billets ont été imprimés. Après enquête, l’on découvre que l’actuel ministre de la culture, Bidoung Kpwat a à lui seul acquis 38 000 billets », révèle Boris Bertolt.

Pour justifier son action, le ministre aurait indiqué qu’il comptait distribuer les billets acheter aux militants du RDPC afin qu’ils réservent un accueil chaleureux au président de la République qui fera le déplacement du stade Olembe ce 09 janvier 2021 en compagnie de son épouse Chantal Biya.

« 38000 billets. Officiellement Bidoung Kpwat a indiqué qu’il devait distribuer ces billets aux militants du RDPC afin qu’ils viennent applaudir Paul Biya au stade. Or ni le ministère des Sports ou la CAF ne peuvent garantir la présence effective du public au stade. Dans cette cacophonie, même les lions indomptables n’ont pas eu assez de billets pour les membres de leurs familles », déplore Boris Bertolt.

Rejoignez notre newsletter!