Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 12 25Article 350171

General News of Friday, 25 December 2015

Source: cameroon-info.net

Port Autonome de Douala: Le retour d'Etoundi fait débat


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

C’est le principal sujet au centre de toutes les conversations au Port Autonome de Douala. Emmanuel Etoundi Oyono, parti en Europe depuis trois mois officiellement pour des soucis de santé, est revenu au Cameroun le 22 décembre 2015. Il a été accueilli triomphalement par ses proches à l’aéroport de Douala. 

Mais l’ancien DG de la MAETUR, porté à la tête de Port Autonome de Douala (PAD) en mars 2012 après un premier passage entre 2005 et 2008 ne va pas occuper son poste. Et pour cause, réuni à Yaoundé en session extraordinaire le 11 décembre 2015, le conseil d'Administration a nommé Charles Michaux Moukoko Njoh comme Directeur général par intérim pour une période qui ne devrait pas excéder 6 mois. 

Avec le retour d’Etoundi Oyono, la question maintenant est de savoir qui est le «vrai DG». Pour essayer de comprendre, un reporter de La Nouvelle Expression a fait un tour au siège de la société à Douala. Dans son édition du 24 décembre 2015, le journal révèle que les employés du PAD sont partagés sur la question.

Pour certains, Etoundi Oyono ne devrait pas revenir à la tête du PAD.  «Nous sommes des employés. Nous sommes très heureux du retour du boss. Il est parti en mission, de là il est tombé malade et a saisi le conseil d’administration. Il n’a jamais été remplacé». D’autres estiment que le militant du RDPC devrait réintégrer ses fonctions.

«…il n’y a point de doute sur ce qui va suivre. Car, selon les lois supra, le Dg Etoundi Oyono reprend ses fonctions sans aucune autre formalité. Il n’a jamais été remplacé en tant que Dg du Pad.  Nous en sommes heureux surtout pour toutes ses actions entreprises jusqu’ici en vue de l’épanouissement de son personnel et de la bonne marche de l’entreprise», affirment-ils. 

Cette situation inédite au PAD est pourtant loin d’être une première dans le management des sociétés publiques et parapubliques au Cameroun. Chose que rappelle bien une source à Lne: «Nous avons vécu la même chose avec Henry Njalla Quan. Il avait été remplacé par Franklin Njieh désigné par le conseil d’administration comme intérimaire à la direction générale de la Cameroon Development Corporation (Cdc). Henry avait été évacué hors du Cameroun pour des raisons de santé préoccupantes. Nous ne voyons pas où se poserait le problème avec le Dg du Pad qui reste à son poste s’il se sent guéri», affirme cette source. 

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter