Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 04Article 621679

Actualités of Monday, 4 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Paul Eric Kingué m’a insulté de 5h à 8h à Kondengui- Albert Dzongang

Paul Eric Kingué m’a insulté de 5h à 8h à Kondengui Paul Eric Kingué m’a insulté de 5h à 8h à Kondengui

• Albert Dzongang raconte ses déboires avec Paul Eric Kingue

• Il ne regrette pas la mort de Kingué

• Il évoque les problèmes du MRC avec Christian Penda Ekoka


Invité dans l’émission « L’arène » sur Canal 2 International, Albert Dzongang, conseiller du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), a raconté sa mésaventure à la prison centrale de Kondengui. L’homme ne garde pas une bonne image de son ancien allié Paul Eric Kingué. Il ne regrette d’ailleurs pas sa mort.

En effet à en croire Albert Dzongang, Paul Eric Kingué a passé tout son temps en prison à l’humilier. Il raconte comment il a été insulté de 5h à 8h du matin.

« Il y a des morts utiles et des morts inutles.Paul Eric Kingué n'a jamais été un ami pour moi. J'ai passé un enfer en prison. Paul Eric Kingué m'insultait tous les jours. Le vendredi, il s'est levé à 5h. Il a insulté Dzogang de 5h à 8h et de 8h à 10h, il a insulté Kamto. Le quand on nous a libéré, il fut le premier à venir faire des photos qu'il publie dans les réseaux sociaux. Je lui souhaite de passer un bon jugement devant le seigneur et que son âme repose en paix. Mais Eric Kingué, n'est pas à confondre avec Penda Ekoka », raconte-t-il.

Le conseiller de Maurice Kamto a laissé entendre que Christian Penda Ekoka a fait confiance à certains collaborateurs, qui ont détourné les fonds de l’opération Survie Cameroun. C’est pour camoufler ces détournements que l’affaire des 300 000 euros aurait été inventée de toute pièce. Il déplore entre autres les agissements de certains proches de Christain Penda Ekoka qui avaient accusé Maurice Kamto d’avoir utilisé à des fins personnelles les fonds de l’opération Survie Cameroun.

Dzogang ne regrette pas son exclusion aux obsèques de Christian Penda Ekoka. La participation aux obsèques n’apporte rien aux disparus. Ce sont les proches vivants du défunt qui en profitent selon le proche collaborateur de Maurice Kamto .

Rejoignez notre newsletter!