Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 10Article 428175

General News of Sunday, 10 December 2017

Source: cameroonweb.com

Patrice Nganang risque cinq ans de prison


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’écrivain Camerounais Patrice Nganang pourrait se voir priver de sa liberté dans les prochains jours.

Arrêté le mercredi dernier alors qu’il s’apprêtait à prendre un avion à l’aéroport de Douala, Patrice Nganang serait poursuivi pour trois chefs d’accusation notamment faux et usage de faux, outrage au Président de la République et menaces de mort.

Rien que pour l’accusation, d’outrage au Président de la République, l’écrivain risque une peine à cinq ans d’un d’emprisonnement avec une amende pouvant aller jusqu’à 20 millions de FCFA selon un avocat contacté par notre rédaction.
Dans une récente publication sur les réseaux, Me Christian Bomo qui suit de près cette affaire avait indiqué que les motifs de l’arrestation de Patrice Nganang n’étaient pas fondés.

«Déclarer que si on a une arme, on tirerait sur le Président de la République est-il punissable sur le plan pénal? (…) Si on s’en tient uniquement aux supposées déclarations de Nganang, il n’y a pas la constitution d’une intention criminelle. Il n’apparaît pas dans ces déclarations qu’il a acquis ou essayé d’acquérir une arme pour tuer le Président, il n’a pas fait un plan pour passer à l’acte » a-t-il écrit dans une publication sur les réseaux sociaux.

Selon les dernières informations, l’écrivain aurait -par ailleurs- été auditionné hier samedi à la direction de la police judiciaire pendant près de quatre heures en présence de son conseil Me Emmanuel SIMH. Il devrait être présenté demain lundi au Procureur de la République.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter