Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 01 30Article 431876

General News of Tuesday, 30 January 2018

Source: Cameroonweb.com

Patrice Nganang rappelle à Enoh Meyomesse ses années de prison à Kondengui


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Suite à la publication jugée controversée, haineuse de Enoh Meyomesse qui appelle me régime Biya à liquider les anglophones sans état d'âme, PAtrice Nganang lui répond.

Il se dit outré par cette sortie de Meyomesse qui a été auparavant emprisonné à Kondengui en 2012. Il se rappelle de toute l'aide qu'il lui a apporté et qu'il continue de faire. Et rien selon lui n'excuse cette position trop tranchée de Enoh Meyomesse sur la crise anglophone.

A LIRE AUSSI

Les ambazoniens, il faut les liquider sans état d’âme - Enoh Meyomesse



Voici laréponse de Patrice Nganang à Enoh Meyomesse

C'est pour defendre un 'Bulu modere', Enoh Meyomesse, que je suis alle dans la prison de Kondengui pour la premiere fois le 31 mai 2012 dans l'apres-midi, comme on peut voir ici sur cette video, moi qui depuis janvier 2011 l'ai litteralement nourri - et je ne parle meme pas de payer tous, je dis bien tous ses avocats, y compris son frere du village et ami Me. Beling Nkoumba, ses medecins, lui acheter des vetements car pendant des mois il ne portait que ce qu'il a la, faire imprimer et traduire ses livres bidons en anglais, en allemand, en neerlandais, etc...


A LIRE AUSSI

Les ambazoniens, il faut les liquider sans état d’âme - Enoh Meyomesse


et c'est bien moi qui le nourris encore la la ou il est, a Darmstadt en Allemagne - car la bourse en Euros qu'il s'en va prendre chaque mois a la banque, c'est moi qui la lui ai trouvee a sa sortie de prison. Il est meme, semble-t-il membre du Manidem, o, sinon de ces machins 'communisants'-la qu'il utilise pour cacher sa pensee fondamentalement genocidaire qui date, elle, de 1990 et que j'ignorais. Eh bien le voila qui dans le texte ci-dessous, sorti de la prison-la deverse son poison sur des peuples opprimes - les Anglophones qu'il appelle 'Biafrais', et demande au fam, qui est Bulu comme lui, de 'liquider sans etats d'ame.


A LIRE AUSSI

Les ambazoniens, il faut les liquider sans état d’âme - Enoh Meyomesse


' Seule la culture des privileges tribaux produit telle concoction venimeuse en Afrique, car elle est plus profonde que n'importe quelle adhesion ideologique - elle est atavique. Meme Dieu va comprendre pourquoi je dis dorenavant a tous les 'Bulu moderes' - 'allez au Diable!' Un fait encore niek ici, j'efface son commentaire et je le bloque! Et meme Enoh-la, qu'il tangte de repondre un peu ici, il va voir.


Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter