Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 01Article 621322

Actualités of Friday, 1 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Patrice Nganang encourage 'No Pity' à davantage d'offensive

Patrice Nganang demande à No Pity de s'en prendre à l'armée Patrice Nganang demande à No Pity de s'en prendre à l'armée

• Patrice Nganang a formulé un vœu pour No Pity

• Il souhaite que le général ambazonien puisse vivre longtemps pour mener sa lutte et s'en prendre aux forces de défense

• Un vœu formulé à la veille de la célébration du 1er octobre, date d'indépendance de la République autoproclamée de l'Ambazonie

Dans une publication sur sa page Facebook, patrice Nganang a souhaité une longue vie au général ambazonien le plus recherché par l'armée camerounaise.

Le professeur Nganang a souhaité que No Pity ne soit jamais atteint pas les balles de l'armée camerounaise et l'encourage à mener davantage d'offensives contre les éléments des forces de sécurité et de défense du Cameroun et les Bulu.

"Les Anglophones viennent de loin… Je prie que le Dieu des armées. Qu'il protège No Pity, le couvre de sa grâce et lui permette d’écrire l'histoire glorieuse de ce réveil du courage dans notre cœur. La guerre offensive aura donc lieu. Les Bulu recevront la réponse masculine qu’ils méritent. Il était temps!", écrit l'écrivain camerounais vivant aux Etats-Unis.

Il y a quelques jours, la rédaction de CamerounWeb apprenait qu'un bataillon de combattants sécessionnistes de la « Marine Force de Bambalang » mené par le chef de guerre "General No Pity" lui-même dans un village, est en route pour une base de l’armée camerounaise de la région. L’escouade est composée de plusieurs dizaines de combattants lourdement armés se déplaçant à motos.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux ce mercredi 29 septembre 2021, le groupe sécessionniste dénommé «Les forces marines de Bambalang » déclare préparer une contre-stratégie contre le déploiement des éléments de l’armée camerounaise dans la localité en prévision à la célébration du 1er octobre, date anniversaire de la « proclamation de l’indépendance de l’Ambazonie».

Selon le message diffusé, le groupe sécessionniste dit avoir pris toutes les mesures en vue d’assurer la sécurité de tous ses éléments.

Rejoignez notre newsletter!