Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 15Article 623395

Actualités of Friday, 15 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Passeport: les Camerounais vivant au Gabon n'ont plus de soucis à se faire

Les officiels lors de l'inauguration du centre de production de Passeport Les officiels lors de l'inauguration du centre de production de Passeport

• Les Camerounais vivant au Gabon peuvent désormais se faire déliver leurs passeport

• Ils peuvent également le renouveler depuis Libreville

• L'opération a été lancée depuis hier 14 octobre 2021 dans les locaux de l'ambassade


L'Ambassade du Cameroun au Gabon a lancé hier jeudi, une opération de pré enrôlement, d'enrôlement et de délivrance de passeport à son siège à Libreville.

D'après des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb, les opérations se poursuivent.

L'ambassade précise dans un communiqué que l'enssemble de l'opération est effectué par un agent pour le compte de l'usager. Le coût pour ces opérations est de 160.000 F.CFA.

Solon le DGSN, les Camerounais peuvent après enrôlement, obtenir leur passeport en 48 heures.

"Les passeports des demandeurs sont produits en 48 heures au plus tard et empaqueter pour leur acheminement dans les postes d'enrôlement des intéressés", a déclaré Martin Mbarga Nguelé, Directeur de la police camerounaise il y a quelques mois. Mais depuis le lancement du nouveau centre de production de passeport, plusieurs camerounais se sont plaints de la lenteur.

Les citoyens qui ont déposé leurs dossiers entre avril et juin 2021 pour obtenir ce document de voyage se questionnent car il n’est toujours pas disponible dans les différents commissariats à l’émi-immigration.

Kelly Djampou par exemple, ne cesse de faire des va-et-vient devant le commissariat l’émi-immigration de Yaoundé. Le visage froissé, la jeune dame multiplie les coups de fil espérant trouver une solution à son problème.

«J’ai un oncle qui travaille à la Délégation générale à la sûreté nationale (DGSN). Je vais lui confier ma situation afin de voir dans quelle mesure il peut m’aider», espère-t-elle. En effet Kelly Djampou interrogé par le journal "Le Jour", partie de Douala aux alentours de 4h ce lundi 20 septembre, espérait rentrer en possession de son passeport cette même journée. Malheureusement pour elle, son nom ne figurait pas sur la liste des personnes dont le document de voyage est déjà disponible. Pire encore, aucun élément de la police en fonction au commissariat à l’immigration de Yaoundé n’a pu lui donner une date fixe à laquelle son passeport sera disponible.

Rejoignez notre newsletter!