Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 20Article 624187

Actualités of Wednesday, 20 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Panique et courses poursuites au marché chinois à Akwa : ce qui s’est réellement passé

Scène de panique au marché chinois Scène de panique au marché chinois



• La scène s’est produite ce mardi

• La municipalité a chassé les commerçants ayant occupé l’emprise de la voie publique

• Des dégâts sont à déplorer


Les commerçants et commerçantes sans oublier les populations venues faire leur course au marché chinois au quartier Awa, ont été témoin d’une scène surréaliste dans la journée d’hier mardi. Il nous revient que ce centre commercial a été, une fois encore, le théâtre d'une scène de courses poursuites entre les commerçants ambulants et les éléments de la Communauté Urbaine de Douala. En effet, l’on apprend que ces éléments ont effectué une descente inopinée dans le but de déguerpir les commerçants qui jusqu'ici sont installés sur les trottoirs et autres emprises de la route.

Les autorités estiment que ces commerçants ont illégalement occupé l’emprise de la voie publique. L’argument selon lequel ils n’ont pas de sites où exercer et attendent désespérément d'être recasés n’est pas recevable pour l’autorité qui a préféré utiliser la méthode forte.
Ces commerçants estiment par ailleurs que l'intérieur du marché chinois ne peut pas tous les contenir. La municipalité parle d'assainir la ville de Douala. Dans les bousculades, certains ont perdu leurs marchandises et d’autres ont eu des égratignures.

Cette opération inopinée n’est pas la première du genre. En juin dernier, le Préfet du département du wouri Benjamin MBOUTOU et le maire de la ville Roger MBASSA NDINE avaient lancé l'opération "Restituer le trottoir aux piétons, professionnalisation et sécurisation du secteur du transport mototaxi " ; à l'occasion, ils avaient effectué une descente au Rond-point Deïdo et à la Douche Municipale. L’opération qui vise à déguerpir les emprises et les abords des chaussées occupés par les commerçants dans la ville de Douala et sécuriser la capitale économique à l'approche de la Coupe d'Afrique des Nations de football. Une opération dont la réussite n'est pas encore au rendez-vous au regard de l'entêtement des conducteurs de mototaxis et les commerçants au lieu-dit marché chinois.

Il est souhaitable qu’une solution médiane puisse être trouvée par la municipalité et les commerçants qui devraient normalement être des partenaires.

Rejoignez notre newsletter!