Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 14Article 632890

Actualités of Tuesday, 14 December 2021

Source: www.camerounweb.com

PCRN: un maire membre du parti démissionne et accuse le directoire de calomnies

Me Daniel Ngambi Boog Me Daniel Ngambi Boog

• Me Daniel Ngambi Boog n'est plus membre du PCRN

• L'adjoint au maire de Ngog-Mapubi a claqué les portes du parti

• Il accuse Cabral Libii et autres membre du parti de calomnie et d'amateurisme



Dans une lettre adressée à Cabral Libii, l'élu local dit avoir été déçu par le parti et les pratiques qui règnent au sein de ce dernier.

Dans sa lettre Me Daniel Ngambi Boog déballe tout les maux qui minent le parti politique.

Il parle d'un parti composé d'amateurs, où calomnies, médisance et impostures ont élu domicile".

La démission de Me Daniel Ngambi Boog rappelle celle de M. Espoir Biyong, 6è adjoint au maire de la commune de Douala 5è, en mai 2021. Lui aussi était cadre du PCRN.

Les raisons qui ont poussées Joseph Espoir Biyong à démissionner, trouvent donc leurs sources dans la sanction que lui a infligée le parti il quelques mois auparavant.

"Quand vous êtes quelques part et que vous vous rendez compte qu’on n’a pas besoin de vous, Allez chercher où on a besoin de vous. Au PCRN on avait plus besoin de moi. Je me suis retrouvé seul, je me suis retrouvé isolé. C’est depuis le 13 Décembre 2020 que j’ai été sanctionné pour avoir demandé pardon au Pr Maurice Kamto", a-t-il déclaré.

"Sous le Courrouce, sous la colère après avoir constaté beaucoup d’irrégularités, j’ai pris une position, mon parti a estimé que j’avais violé l’idéologie de notre parti. Ils m’ont donc traduit au conseil de discipline et j’ai dit, les élections régionales je n’étais pas candidat...Moi je sens mal parce que j’ai mis mon âme, mon cœur, mon être tout entier, toute ma vie parce que je croyais qu’au moins un conseiller régional on aurait et je me suis battu pour. J’ai fait tout ce que je ne peux pas vous dire ici, j’ai fait tout ce qui était humainement possible même humainement impossible pour qu’on puisse avoir même un seul conseiller régional parce que moi je n’aime pas la défaite, j’adore gagner. Malheureusement nous avons perdu', ajoute M. Biyong.

Rejoignez notre newsletter!