Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 25Article 624871

Actualités Criminelles of Monday, 25 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Ordinateurs de Paul Biya : le TCS lance la traque de Fame Ndongo

Le TCS lance la traque de Fame Ndongo Le TCS lance la traque de Fame Ndongo

• Le TCS enquête sur les ordinateurs de Paul Biya

• Le bras de Fame Ndongo est convoqué

• Le ministre Fame Ndongo pourrait être convoqué très prochainement

Après le Covidgate, les Camerounais peuvent se préparer pour vivre le PBHEVGATE. Selon les informations rapportées par les confrères du site d’information Camer.be, le Tribunal criminel Spécial (TCS) souhaite enquêter sur le prix unitaire et la quantité totale 500 mille ordinateurs offerts par le président de la République Paul Biya aux étudiants camerounais.

La source indique que le coordonnateur du projet E-National Higher Education Vision relatif aux universités d'État du Cameroun et à l'université inter-Etats Cameroun / Congo, Prof. Roger Atsa Etoundi, a été convoqué la semaine dernière par le TCS qui souhaite avoir des détails sur le coût et la gestion des ordinateurs Paul Biya. Roger Atsa Etoundi est le bras droit de Jacques Fame Ndongo au ministère des enseignements supérieurs. Selon la source, le ministre sera probablement convoqué dans les prochaines semaines pour se justifier.

« Avec la convocation du Pr. Roger ATSA ETOUNDI au Tcs, il est clair que l'étau se resserre méthodiquement sur Jacques FAME NDONGO qui dans les prochaines semaines, pourrait recevoir une convocation du Tribunal criminel spécial à Yaoundé, pour répondre de la gestion de ce projet du chef de l'État qui sur le fond est très bon, mais trop mal géré par les mains inexpertes et dénuées de toute intégrité, du perpétuel ministre de l'Enseignement supérieur, Jacques FAME NDONGO. Il est important de rappeler qu'aucune composante du projet E-National Higher Education Vision, n'a aucun été couronnée de succès. C'est le cas aussi des fameux centres de développement numérique dans les universités d'État, ainsi que leur irrigation en WiFi », explique le journal en ligne.
Le Tribunal Criminel Spécial (TCS) pour ouvrir l’affaire PBHEVGATE a profité du scandale des ordinateurs volés à la faculté des sciences de l’Université de Yaoundé I.

« Le bras droit technique de Jacques FAME NDONGO dans le cadre du don de 500 mille ordinateurs offerts par Paul Biya aux étudiants, sera entendu dans le cadre de l'affaire du vol de 500 ordinateurs à la Faculté des Sciences de l'université de Yaoundé 1. " Cette affaire qui incrimine le doyen de cette Faculté et certains étudiants, donne juste l'occasion au Tcs, d'en savoir un peu plus sur le vrai prix de ces ordinateurs qui sont en réalité des gadgets qui ne méritent pas plus de 50 mille francs CFA", affirme sous cape, un enseignant d'Informatique de l'Université de Yaoundé 1 », rapporte Camer.be

Rejoignez notre newsletter!